Un étrange caillou apparu à côté du rover Opportunity

comprockmars

A l’occasion de la cérémonie organisée au JPL pour fêter le 10e anniversaire des rovers martiens Spirit et Opportunity, l’équipe scientifique de ce dernier a révélé qu’un mystérieux caillou de la taille d’un « donut » avait fait son apparition sur le sol, devant l’une de ses roues. La composition inhabituelle de cette roche absente 12 jours auparavant rappelle aux chercheurs que Mars réserve encore de nombreuses surprises.

Pour fêter les 10 ans de la mission Mars Exploration Rovers (MER), le Jet Propulsion Laboratory (JPL) a donné une grande fête ce 16 janvier, en l’honneur de Spirit et Opportunity, deux de ses fleurons d’ingénierie spatiale qui ont débarqué sur la planète rouge en janvier 2004, à trois semaines d’intervalles. Évoquant les nombreuses découvertes et anecdotes qui ont jalonné le parcours des deux rovers qu’il a vu naître, Steve Squyres (Université de Cornell) raconte qu’il avait « l’habitude d’avoir ce sentiment réconfortant qu’à un certain moment, nous pouvions nous rasseoir et déclarer “nous l’avons fait, nous avons fini, nous avons appris tout ce que nous pouvions apprendre sur cet endroit”. » Mais, ajoute t’il, « Mars n’est pas du tout comme cela. Elle ne manque pas de nous lancer de nouvelles choses ». Et en effet, le maître de cérémonie réservait à son assistance une petite surprise. Une étrange découverte à laquelle lui-même n’aurait jamais songé quelques semaines auparavant.

Travaillant sur un site en bordure du cratère Endeavour où abondent des affleurements rocheux, Opportunity a produit de nombreuses images de son environnement. En comparant un cliché datant du 3.528e jour (sol) de présence sur Mars avec un second du même lieu, capturé douze jours plus tard — toujours avec la caméra panoramique — l’équipe de scientifiques s’est aperçue, non sans grands étonnements, de la présence nouvelle d’un caillou. De la taille d’un poing ou d’un « donut », il a été baptisé « Pinnacle Island ».

opportunity-rock

Blanc sur sa partie extérieure, il est décrit par le professeur Squyres comme « marqué de taches rouge sombre » dans le creux, visible au centre. « (…) Cela ne ressemble à rien de ce que nous ayons vu auparavant sur Mars ; le taux en souffre et en magnésium est très élevé et il contient deux fois plus de manganèse que ce nous ayons vu avant ». Intrigué par les mesures réalisées ces derniers jours, il avoue ignorer encore « ce que tout cela signifie. » Il y a débat dans l’équipe de chercheurs, « nous sommes dans la confusion totale, tout le monde argumente et discute ».

À la question que naturellement tout le monde se pose : — comment ce petit rocher s’est retrouvé là ?, les scientifiques avancent pour le moment deux explications. Soit c’est un caillou jadis bloqué sous une roue qui vient d’être déplacé ou éjecté, soit il pourrait s’agir d’un débris d’un impact météoritique survenu un peu plus loin au cours de cette période. Enfin, mais toutefois cette possibilité retient moins leur attention, un éboulement aurait pu faire rouler jusque là ce gros morceau. En attendant les prochains développements de l’enquête, c’est la première hypothèse qui a leur préférence.

Pour conclure son intervention, Steve Squyres a confié à l’assemblée « qu’il vient de réaliser — et cela était valable au moment où nous avons perdu Spirit et celui où nous perdrons Opportunity — qu’il y aura toujours quelque chose d’attirant, hors de portée, auquel nous n’aurons pas accès. C’est là la nature de l’exploration et je me sens vraiment chanceux de faire partie de cette mission. »

Vous pouvez voir et revoir l’intervention de Steve Squyres sur le canal USTREAM de la NASA.

Crédit photo et vidéo : NASA/JPL et colorisation : Stuart Atkinson.

Article également publié sur Futura-Sciences.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2014 Xavier Demeersman
Tags from the story
, , ,
More from X. Demeersman

En vidéo : magnifique reconstitution 3D de la comète 67P

Visite virtuelle en 3D de la comète 67P, grâce aux images collectées...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *