Mars : Curiosity observe des nuages défiler

selfie Curiosity
57 images prises le 19 janvier 2016 (sol 1.228) avec Mahli composent cet autoportrait de Curiosity au bord de la « dune de Namib » -- Crédit : NASA, JPL-Caltech, MSSS

Cela fait maintenant cinq années terrestres que Curiosity a débarqué sur Mars. Ces derniers jours, le rover a pu observer l’apparition de nuages filandreux au petit matin. Il semble qu’ils sont un peu en avance sur la saison.

Curiosity, qui au passage vient de fêter le cinquième anniversaire de son arrivée sur Mars dans le cratère Gale, a pu observer plusieurs fois au cours du mois dernier l’apparition de nuages dans le ciel martien. Certes, ce n’est pas la première fois qu’il en observe — et d’autres avant lui (Opportunity, Phœnix Mars Lander,…) ont pu en voir aussi — mais les images (qui ont été traitées une à une) nous les montrent avec plus de précisions qu’auparavant.

C’est au petit matin que le rover de la Nasa a pu les voir défiler dans le ciel. Deux séries de huit photos ont été réalisées avec les Navcams (caméra de navigation) montées sur la tête de Curiosity, au somment de son mât, alors qu’il regardait vers le haut et aussi au-dessus de l’horizon sud. Un peu pus tard, en milieu de journée, quand il a jeté à nouveau un œil, il n’y en plus un seul au-dessus de lui.

Les images de cette séquence ont été améliorées de façon à faire plus ressortir les nuages filandreux qui se promènent dans le ciel martien du matin, en direction du sud. Elles ont été prises le 17 juillet dernier, lors du 1.758e jour martien de Curiosity — Crédit : NASA, JPL-Caltech, York University

Des nuages qui défilent à l’approche de l’aphélie de Mars

Ces nuages très filandreux font beaucoup penser aux cirrus que l’on peut voir à haute altitude dans le ciel terrestre. Pour le moment, les chercheurs ne savent pas dire à quelles altitudes précisément ces fins nuages martiens se baladent.

Pour John Moore, membre de l’équipe scientifique du rover, ces nuages sont probablement composés de cristaux de glace qui se sont condensés sur des grains de poussière là où l’atmosphère est la plus froide. « Les nuages sont créés à mesure que ces cristaux tombent et s’évaporent dans des motifs connus sous le nom de « stries d’automne » ou de « queue de jument » », explique-t-il.

Nuages dans le ciel martien, au zénith

Mars, dont l’orbite autour du Soleil est plus elliptique que celle de la Terre, voit souvent apparaître ce type de nuages autour de son équateur lorsqu’elle arrive à l’aphélie (le point de son orbite le plus éloigné de notre étoile) chaque année martienne — une année martienne dure près de deux ans terrestres. C’est dans deux mois que ce point sera atteint. Ces nuages arrivent donc un petit peu en avance.

Images brutes du ciel au zénith

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2017 Xavier Demeersman

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *