Magnifique vue en contre-jour de Pluton

Vue en très haute résolution de la partie nocturne de Pluton. New Horizons était à 21.550 km de la planète naine, le 14 juillet 2015, lorsque cette image a été prise. La résolution est de 430 mètres par pixel — Crédit : NASA, JHUAPL, SwRI

Une nouvelle image surprenante de Pluton en contre-jour. Des détails de sa surface et de sa basse atmosphère, dont certains n’avaient encore jamais été observés, sont visibles sur cette vue en très haute résolution.

Toutes les données recueillies par New Horizons lors de sa visite historique du système Pluton-Charon, le 14 juillet 2015, continuent d’affluer au compte-gouttes jusqu’aux bureaux de l’équipe scientifique. L’une des dernières images publiées nous émerveille une fois de plus.

Capturée avec la caméra Ralph/MVIC (Ralph/Multispectral Visual Imaging Camera) à quelque 21.550 km de la surface de Pluton, 19 minutes après le passage de la sonde au plus près (12.500 km), cette vue dont la résolution atteint 430 mètres par pixel, montre les reliefs sous un autre jour et révèle certains détails encore jamais observés jusqu’à présent. Tout particulièrement la petite tache claire visible dans l’encart du haut de l’image ci-dessous, près du limbe et large de plusieurs dizaines de kilomètres. Pour les chercheurs, il s’agit peut-être d’un nuage de méthane suspendu à basse altitude comme cela est envisagé par les modèles atmosphériques. Si cela se confirme, ce sera le premier observé.

Vers la gauche, sous l’empilement des couches de brume qui diffusent la lumière solaire, on distingue les reliefs, officieusement appelé les monts Norgay, qui bordent l’extrémité sud-ouest de la vaste plaine Spoutnik (la moitié gauche du « cœur » de Pluton).

Aux antipodes de la partie nocturne de ce globe de 2.374 km de diamètre, on devine (encart du bas, large de 750 km) les aspérités d’une région qui n’a pu être observée auparavant qu’en basse résolution sous l’éclairage solaire, les jours précédant le survol rapproché. Ces montagnes très acérées qui atteignent 5 km d’altitude apparaissent cette fois en haute résolution.

Dans l’encart du haut, large de 230 km, on distingue une tache claire à basse altitude qui pourrait être un nuage de méthane, le premier jamais observé sur Pluton. Dans l’encart du bas, 750 km de large, on peut enfin observer en haute résolution les montagnes acérées de cette partie de la planète naine qui n’a pas été survolée de près — Crédit : NASA, JHUAPL, SwRI
Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2016 Xavier Demeersman
More from X. Demeersman

Eclipse partielle du Soleil photographiée depuis la Lune par le satellite Kaguya

Improbable image et première du genre : la Terre occultant en partie...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *