Les restes incandescents de la supernova Puppis A

Portrait détaillé des restes de la supernova Puppis A qui a explosé il y a environ 3 700 ans.

Nous sommes tous faits de Poussières d’étoiles (dixit Hubert Reeves). Nous, êtres vivants de cette planète, laquelle est constituée de matériaux d’origine stellaire. Sans les nombreuses supernovae qui ont explosé successivement aux quatre coins de la galaxie et de l’Univers depuis la nuit des temps, pas de vie ni même de support planétaire…

Puppis A que vous découvrez sur cette image composite créée à partir des données collectées en l’espace de plusieurs années par les télescopes spatiaux Chandra et XMM-Newton sensible au rayonnement x aurait explosé voici 3 700 ans en direction de la constellation australe de la Poupe (Puppis). La coquille de gaz, grumeleuse, s’étend sur quelque 10 années-lumière à environ 7 000 années-lumière de la Terre.

C’est la meilleure image jamais réalisée des restes appelés rémanents de cette supernova. Les tons rouges indiquent les régions rayonnant d’une énergie plus faible tandis que celles colorées en vert ou en bleu soulignent les niveaux d’énergie les plus élevés. C’est un portrait détaillé et pénétrant qui offre aux astronomes qui l’étudient, de pouvoir l’appréhender en trois dimensions, de caractériser les interactions de la matière et des débris forgés par l’ancienne étoile massive.

puppis A
Image composite (Chandra et XMM-Newton) de Puppis A, rémanents de supernova vaste de 10 années-lumière – Téléchargez l’image en très haute résolution ici (2,5 Mb)

Crédit photo : NASA/CXC/IAFE/G.Dubner et al/ESA/XMM-Newton.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2014 Xavier Demeersman
Tags from the story
, , , , ,
More from X. Demeersman

Nouvelle moisson d’exoplanètes découvertes par le satellite Kepler

Débusquées avec le satellite Kepler, les astronomes ajoutent 461 planètes candidates aux...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *