Les galaxies primitives les plus éloignées jamais observées

Galaxies très lointaines

Hubble observe des galaxies distantes de plus de 13 milliards d'années-lumière (cliquez pour agrandir)

Une nouvelle fois, les clichés du télescope spatial Hubble ont franchies une frontière dans notre observation de l’univers. Premières observations de galaxies primitives, 600 millions d’années après le Big Bang.

Plus on regarde loin dans l’espace, plus on remonte le temps … Les dernières images du télescope spatial Hubble publiées par la NASA et l’ESA montrent un « champ ultra-profond » exclusivement peuplé de galaxies. Parmi elles, c’est encore du « jamais vu » jusqu’ici, des galaxies primitives saisies telles qu’elles étaient quelques 600 à 800 millions d’années seulement après le Big Bang ! Autrement dit, leur lumière a mis plus de 13 milliards d’années pour nous parvenir … ! Waouh !

Les astronomes fouillent scrupuleusement la moindre parcelle du ciel, et donc de l’univers, à travers les clichés de « champ profond » (en anglais « Hubble Deep Field ») du télescope spatial. Cinq équipes américaines et européennes furent nécessaires pour « tamiser » la masse de données acquises dans l’infrarouge par la nouvelle caméra Wide Field Camera 3 (WFC3). Hubble Ultra-Deep Field 2009 (HUDF09) fut réalisé au mois d’août 2009. Associé à celui obtenu en lumière visible par l’Advanced Camera for Surveys (ACS) en 2004, les galaxies primitives débusquées par les astronomes apparaissent très riches en étoiles bleues, à la fois très chaudes et très jeunes. Celles-ci ce sont probablement formées quelques centaines de millions d’années plus tôt ! En combinant les données avec celles acquises avec le télescope spatial Sptizer, les chercheurs ont pu déterminer la masse de ces jeunes galaxies : 1 % celle de la Voie Lactée. Quant à leur taille, elle serait d’environ 1/20e celle de notre galaxie spirale !

Les astronomes sont en joie car voir aussi loin dans l’espace et le temps leur permet d’observer et comprendre la formation des premières étoiles et des premières galaxies. Ces découvertes en promettent de plus belles encore qui attendent le futur « joujou » ou plutôt « bijou » technologique, le télescope spatial James Webb.

Télécharger l’image ci-dessus en haute-résolution (1,6 Mb).

Télécharger l’image de l’Ultra-Deep Field 2009 d’Hubble seule, sans montage, en très haute-résolution (5,4 Mb).

Crédit photo : NASA, ESA, G. Illingworth and R. Bouwens (University of California, Santa Cruz), and the HUDF09 Team.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>