L’environnement des naines rouges serait moins favorable à l’apparition de la vie

 

Après l’étude attentive de plusieurs étoiles et de leurs disques protoplanètaires avec le télescope spatial Spitzer, les astronomes ont remarqué des carences importantes en cyanure d’hydrogène (HCN), une molécule intervenant dans la formation d’une base azotée, élémentaire à l’ADN.

Si le cyanure d’hydrogène vient à manquer, il est probable que l’adénine ne pourrait se former. Dans la génése de notre système solaire, la molécule fut probablement créée par synthése photo-chimique. Présente dans de nombreuses comètes et météorites, elle put s’échouer dans les océans primitifs de la Terre et favoriser le dévellopement d’une base azotée, nécessaire à la formation de l’acide nucléique bien connu, l’ADN. Ce qui a pu se réaliser auprés de notre étoile de type K, pourrait ne pas réussir auprés d’étoiles plus petites et moins chaudes comme les naines rouges, de type M.
Sur 44 étoiles de type K observées, similaires au Soleil, 30 % contiendraient du cyanure d’hydrogéne dans leur disque protoplanètaire. L’HCN pourrait être mieux synthétisé grâce au rayonnement ultraviolet des étoiles jaunes semblables au Soleil.
Par ailleurs, les naines rouges (étoiles de type M) connaitraient des tempêtes électromagnétiques beaucoup plus intenses, brisant davantage toute possibilité de vie à la surface des mondes situés dans leur zone habitable.

Aussi, les chances de découvrir des formes de vies comme nous les connaissons, sur la base de l’ADN, sur des planètes telluriques gravitant autour de ces étoiles, sont réduites. Le télescope spatial Darwin, qui sera déployé dans l’espace en 2015, pourra étudier l’atmosphère de ces exoplanètes lointaines, notament celles qui sont en orbite autour d’étoiles naines, à l’instar du télescope Kepler, actuellement en phase de mise en route, dans notre banlieue terrestre et qui se penchera sur des centaines d’étoiles qui ressemblent à notre Soleil.

L’illustration ci-dessus représente la surface d’une éxoplanète et la formation éventuelle d’une soupe primitive, en orbite autour d’une naine rouge.

Télcharger l’image en haute-résolution (1,3 Mo).

Crédit image : NASA/JPL-Caltech.

More from X. Demeersman

Collision de la galaxie d’Andromède avec la Voie Lactée prévue dans 4 milliards d’années

De nouvelles simulations et des mesures de la vélocité de la galaxie d’Andromède...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *