Le télescope Spitzer surprend une collision entre 2 petites planètes autour d’une jeune étoile

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xa54mx_collision-de-2-exoplanetes[/dailymotion]

Le télescope spatial Spitzer a fait une découverte sensationnelle récemment : la collision de deux petites planètes dans un jeune système extrasolaire. Il n’existe pas d’images, hormis des illustrations et animations, pour cette observation inhabituelle.

L’équipe de l’astrophysicien Carey M. Lisse de la John Hopkins University Applied Physics Laboratory a pris connaissance de cet extraordinaire phénomène en étudiant le spectre de l’étoile HD 172555. Tout semblait étrange et les chercheurs de reconnaître les signatures de plusieurs éléments témoignant d’une collision violente et à grande vitesse de deux corps rocheux. Ceux-ci devaient probablement avoir la taille approximative de la Lune et de Mercure. De la roche vaporisée et la présence de tectites sont les principaux indices découverts par le spectrographe du télescope spatial.

L’étoile HD 172555 est une très jeune étoile, âgée de 25 millions d’années et située à environ 100 années-lumière de nous, en direction de la constellation du Paon (visible dans l’hémisphère sud). Les nombreuses poussières qui l’entourent s’agglomèrent au fil des millénaires et font émerger plusieurs planètes ou planétoïdes. C’est un lieu où les probabilités de collisions sont très élevés et Spitzer a eu la chance d’en surprendre une qui a du se produire dans un passé relativement récent, peut-être moins de 1 000 ans.

Outre les restes refroidis de roches fondues, les astronomes ont remarqué la présence de gaz de monoxyde de silicium en grande quantité. Le scénario le plus probable qui a pu se jouer est la disparition ou désintégration après collision du plus petit des deux corps. Leurs masses est supérieure à deux fois celle de la Lune. Les astronomes pensent qu’ils se déplacaçient l’un vers l’autre à une vitesse relative de 10 km par seconde.

Tout cela, évidemment, rappelle le choc de notre jeune Terre avec un corps d’une taille semblable à celle de Mars duquel est sortie la Lune. C’était il y a plus de 4 milliards d’années et la genèse de notre système solaire. Depuis, les risques de collisions sont moins fréquents même si, de temps à autre, une comète ou un astéroïde peut percuter une planète aussi massive que Jupiter (lire à ce sujet, l’article « Impact d’une comète ou un astéroïde sur Jupiter »).

Crédit vidéo : JPL/NASA.

More from X. Demeersman

Un nouveau télescope géant, le Giant Magellan Telescope

C’est au Chili, au sommet du Cerro Las Campanas que sera installé...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *