Le télescope spatial Kepler découvre ses cinq premières exoplanètes


Exoplanet
Comparaison des tailles des 5 premières exoplanètes découvertes par le satellite Kepler - Re signifie Rayon terrestre

La NASA a profité du 215 éme congrés de l’American Astronomical Society (qui se tenait à Washington du 3 au 7 janvier 2010) pour annoncer les premières découvertes d’exoplanètes par le télescope spatial Kepler. Il s’agit de cinq planètes gazeuses très massives orbitant dans des systèmes extrasolaires différents.

Le télescope spatial Kepler a été lancé dans l’espace par la NASA en mars 2009. Conçu pour la recherche de planètes extrasolaires de type exo-terre, il vient de commencer sa carrière par la découverte de cinq planètes massives et très chaudes. La mission envisage de « passer au peigne fin » plus de 150 000 étoiles plus ou moins comme le Soleil d’ici à 2012. Les astronomes recherchent des exo-terres, c’est à dire des planètes rocheuses (telluriques) qui possèdent des caractères similaires à la Terre. La découverte de mondes possédant des ingrédients comme l’eau, le carbone, l’ozone, la chlorophylle et qui se situent dans la zone d’habitabilité de leur étoile serait très excitante pour la recherche de la vie ailleurs … Pour l’heure des planètes de ce type n’ont pas encore été repérées car leur orbite peut être longue et durer plusieurs dizaines ou centaines de jours. A l’exemple de notre planète qui chemine en 365 jours autour du Soleil. Il faudra donc patienter un peu l’annonce d’une découverte car, de surcroît, les astronomes veulent s’assurer de la nature de l’objet qu’ils observent, ce qui demande quelques révolutions – et donc centaines de jours – supplémentaires !

Les astronomes emploient la méthode du transit pour détecter la présence des planètes. L’étoile est épiée pendant plusieurs jours puis quand une baisse de luminosité survient, des mesures très précises sont effectuées. Les données collectées permettent d’évaluer la masse, la taille, la période orbitale de l’objet étudié.

Température et taille des exoplanètes découvertes par Kepler
Température et taille des exoplanètes découvertes par Kepler

Parce qu’il est plus facile de découvrir des planètes massives ayant des périodes orbitales très courtes, Kepler a donc commencé sa mission en découvrant cinq exoplanètes qualifiées de « Jupiter chaudes » ! Nommées Kepler 4b, 5b, 6b, 7b et 8b, elles sont toutes très proches de leurs étoiles respectives. Il ne leur faut qu’entre 3,3 et 4,9 jours pour faire une révolution ! Leurs températures en surface sont estimées entre 2 200° C et 3 000° C.

La mission de Kepler vise à estimer le nombre d’exo-terres qui se promènent dans des zones d’habitabilité au sein de notre galaxie. Sont-elles nombreuses ou rares ? La zone d’habitabilité est un espace de taille variable où la vie est concevable car les conditions y sont réunies sans qu’il fasse ni trop chaud ni trop froid. Selon l’étoile, cette zone peut être plus ou moins grande et plus ou moins distante. Dans notre système solaire, seule la Terre et Mars sont concernées. Cette dernière est située à la limite et la disparition de son atmosphère l’a fait évoluer différemment. On ne peut pas dire encore si il y a, aura ou eu de la vie sur notre planète voisine.

Crédit photo : JPL/NASA.

More from X. Demeersman

La comète 67P/C-G épiée par Rosetta et le VLT

Depuis le 6 août 2014, la sonde spatiale Rosetta espionne au plus...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *