Les lauréats de la plus belle photo astronomique de l’année 2013

Guiding Light To The Stars

Nuits étoilées et trésors cachés dans l’oeil d’astronomes-photographes. Poétique du cosmos révélée par d’intarissables noctambules.

Pour la cinquième année consécutive, l’Observatoire Royal de Greenwich en partenariat avec la revue britannique Sky at Night récompensait les meilleures photographies du ciel de l’année. C’est à l’astronome amateur Mark Gee que revint la récompense suprême pour son “tableau” capturé depuis le rivage de Cape Palliser sur une île du nord de la Nouvelle-Zélande. On y admire la Voie Lactée, sublime dans ses habits de lumière, qui enjambe l’océan en compagnie des pales îlots du Petit et Grand Nuage de Magellan. Terre au bout du monde et même sur le rebord du monde … ! Notons qu’un modeste phare échoue à nous faire oublier la nuit immense, riche et profonde. Nous voici face à un nouvel océan à conquérir (quel vilain mot !) ou plutôt explorer.

L’image fut d’abord distinguée dans la catégorie “Terre et espace”. A ses côtés, l’astro-photographe Man-To Hui fut honoré dans la catégorie “système solaire” pour l’impressionnante couronne solaire révélée lors d’une éclipse totale du Soleil en 2012 (souvenez-vous, en Australie). Le portrait de la nébuleuse obscure sh2-239 de Adam Block a été élue meilleure photo de la catégorie “ciel profond”. Dans celle de “jeune photographe”, le lauréat est Jacob Marchio pour son superbe panorama de la Voie Lactée (ci-dessus).

Les organisateurs ont également remis trois prix spéciaux. Celui du “meilleur espoir de l’année” — rebaptisé depuis cette année le prix Sir Patrick Moore – est allé à Sam Cornwell pour sa magnifique photo prise lors du transit de Vénus devant le Soleil levant. Le prix “l’espace et les hommes” a récompensé Mark Gee, encore lui, pour une Pleine Lune rétroéclairant une assemblée … Enfin, le prix “observation (et imagerie) robotisée” a été décerné à l’astro-photographe László Francsics pour son portrait haut en couleur de la fabuleuse nébuleuse d’Orion (M 42).

TransitVenus2012_SamCornwellSH2_239
Une galerie photo étourdissante de beauté à retrouver sur la page Flick’r.

Corona Composite of 2012 Australia Totality
ptes_Trapezium

Tags from the story
More from X. Demeersman

ALMA détecte les limites neigeuses d’un jeune système planétaire

Une « limite neigeuse » a été pour la toute première fois détectée par...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *