La nébuleuse planètaire M27 dévoilée dans l’infrarouge

La célèbre nébuleuse planètaire Dumbelle dans l'infrarouge
La célèbre nébuleuse planètaire Dumbell dans l'infrarouge

La nébuleuse planètaire M27 ou Dumbell déshabillée par la camèra infrarouge du télescope spatial Spitzer.

L’image acquise dans le rayonnement infrarouge avec le télescope spatial Spitzer surprend beaucoup l’astronome amateur, habitué à une autre forme pour cette célèbre nébuleuse planétaire !

Surnommée « Dumbell » (« les altères ») ou encore « le trognon de pomme » … (voir photo ci-dessous, réalisée dans le visible), Messier 27 (M27) est une superbe nébuleuse planétaire que beaucoup d’observateurs du ciel connaissent (débutant ou « confirmé »). Située à environ 1 350 années-lumières de nous, dans la petite constellation du Petit Renard (Vulpecula), elle paraît semblable à un léger flocon égaré dans le cosmos. Après quelques instants, l’oeil devine ses contours et une structure caractéristique en haltère … !

La vision qu’offre le télescope spatial Spitzer est, pour le moins, inhabituelle. Sensible au rayonnement infrarouge, la caméra révèle ce que l’oeil ne voie pas habituellement. M27 est comme déshabillée, mise à nue …

Au centre de l’image, trône la naine blanche, le coeur très chaud de cette très vieille étoile sur le déclin. Sa taille est approximativement la même que celle de la Terre mais sa masse est équivalente à celle du Soleil ! L’enveloppe externe de ce qui fut pendant plusieurs milliards d’années, une étoile comparable au Soleil est rejetée dans l’espace interstellaire. La coloration verte au centre reflète le rayonnement ultraviolet intense émis par la naine blanche. En rouge et rose, on peut distinguer l’immense enveloppe (4,5 années-lumières de diamètre !) principalement composée d’hydrogène. Les astronomes y ont également observé des traces d’éléments lourds, lesquels se mélangeront aux nébuleuses proto-stellaires pour constituer un terreau très favorable à la formation de nouvelles étoiles dans plusieurs millions d’années … !

Télécharger l’image en haute résolution (1,3 Mb).

Crédit photo : NASA/JPL-Caltech/J. Hora (Harvard-Smithsonian CfA) et George Jacoby, WIYN/NSF.

More from X. Demeersman

La nébuleuse planétaire K 4-55 photographiée par le télescope Hubble

L’image ci-contre est la toute dernière réalisée avec la Caméra Wide Field...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *