La navette spatiale Endeavour en route vers ISS

Décollage de la navette spatiale Endeavour
Décollage de la navette spatiale Endeavour

Lancement réussi de la navette spatiale Endeavour pour son dernier vol avant sa mise à la retraite. A son bord six astronautes et la machine AMS-02 chargée de débusquer les traces d’antimatière et de la mystérieuse matière noire.

Décollage réussi pour Endeavour dont c’est le dernier vol. A 14h56 (heure de Paris), la navette spatiale s’est soulevée du sol après plusieurs reports pour entamer sa 25 éme mission. Son périple l’a conduit jusqu’à la Station Spatiale Internationale (ISS) pour une mission qui dura 16 jours au total. Endeavour et les 6 astronautes (son commandant Mark Kelly accompagné de Pilot Gregory H. Johnson, Michael Fincke, Greg Chamitoff, Andrew Feustel et Roberto Vittori de l’ESA) qui voyagent à son bord ont pour principale tâche, mission STS-134,  de livrer une machine de 6,9 tonnes, le AMS-02, qualifiée de révolutionnaire par ses concepteurs (à leur tête, le prix Nobel de physique Samuel Ting) et nombre de scientifiques de la planète.

Endeavour perçant les nuages, quittant l'apesanteur terrestre
Stupéfiante photo prise depuis un avion par @Stefmara où l'on voit Endeavour perçant les nuages, en route vers ISS

AMS-02 ou Alpha Magnetic Spectrometer est capable de générer un champ magnétique 4 000 fois supérieur à celui de la Terre via un aimant cylindrique de 1,2 tonnes. Son extraordinaire sensibilité opérant dans la « proche banlieue » terrestre appréhendera les rayons cosmiques en quête de l’insaisissable matière noire qui hante les astrophysiciens depuis plusieurs années et peuple, vraisemblablement, en grande proportion notre Univers. Autre « (obscur) objet du désir » de ce détecteur hors normes d’une masse de 6,9 tonnes : l’antimatière. Les physiciens en traquent la substance depuis longtemps, cherchant à comprendre sa massive et soudaine disparition quelques temps après le « big bang ». Il s’agit de l’« expérience de physique fondamentale […] la plus ambitieuse jamais envoyée sur la Station » (communiqué de l’ESA). Celle-ci devrait être mise en fonctionnement le 20 mai et prodiguer ses premières données rapidement. L’expérience est prévue jusqu’à l’échéance de l’ISS, reportée à 2020.

Atlantis devrait être la dernière navette spatiale américaine à voler en juillet prochain. Une ultime mission de ravitaillement. Les lanceurs Soyouz prendront ensuite le relai pour rejoindre l’ISS.

En vidéo, le décollage réussi de la navette spatiale Endeavour.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=xQ5-DqcrAyQ&feature=player_embedded[/youtube]

En vidéo, animation de la mise en place de l’AMS-02 à l’ISS.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=FJyePswhFkY&hd=1[/youtube]

Suivez les astronautes à bord de l’ISS sur Twitter@NASA_Astronauts@ShuttleCDRKelly@AstroIronMike, @Astro_Box, @Astro_Taz, et aussi @AMS_02.

(Mise-à-jour 29 mai 2011) :  Vidéo additionnelle, la navette spatiale Endeavour fonçant vers ISS filmée par le passager d’un avion de ligne.

Endeavour filmée depuis un avion

Crédit photo et vidéo : NASA et Stefanie Gordon (@Stefmara).


Tags from the story
, , ,
More from X. Demeersman

Premiers signes de l’existence d’interactions au sein de la matière noire

Communiqué de presse de l’ESO : Pour la toute première fois, une...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *