La monstrueuse Eta Carinae de nouveau photographiée par Hubble

Eta Carinae
Eta Carinae, futur supernova

Nouveau gros plan réalisé par le télescope spatial Hubble de la monstrueuse et instable Eta Carinae.

Notamment visible dans le ciel de l’hémisphère austral dans la direction de la constellation de la Carène, Eta Carinae est un remarquable et extravagant couple d’étoiles sous étroite surveillance astrophysique depuis de longues années. L’une des deux étoiles, très massive (entre 100 et 150 masses solaires !), est au bord de l’explosion, …  de la supernova ! Les scientifiques savent que c’est imminent mais à cette échelle, les derniers jours d’une semblable étoile (environ 4 millions de fois plus brillante que le Soleil) se comptent en dizaines ou centaines de milliers d’années. Ou moins ! Nul ne peut le prédire avec exactitude.

Au cours du XIXème siècle, d’importantes variations de luminosité ont été observé. Si bien qu’il y a 149 ans, Eta Carinae devint la deuxième étoile la plus brillante du ciel (hémisphère nord et sud), doublant Canopus, l’actuelle “dauphine” et derrière la “numéro 1”, la très brillante Sirius. Rappelons que cette dernière est à 9 années-lumière de la Terre tandis que 7 500 années-lumière nous séparent d’Eta Carinae … ! Observée avec les télescopes modernes, le système binaire se cache un peu derrière deux immenses lobes de matière – forme qui évoque une cacahuète – créés par les éruptions majeurs passées. La vitesse d’expansion de ces nuages nommés nébuleuse Homunculus (Petit Homme en latin) est évaluée à 650 km/h.

En 2006, des astronomes ont découvert une supernova au sein de la galaxie NGC1260 qui a battue tous les records de luminosité. Les recherches ont montré que l’étoile à l’origine de la violente explosion était du même type qu’Eta Carinae (supernova type II). Tout laisse à penser que lorsque viendra son tour d’exploser, sa luminosité décuplée, sera 100 fois supérieure à celle des “habituelles” supernova, comprenez les plus “communes” … Eta Carinae est à ranger parmi les monstres, les “poids lourds” de notre galaxie.

Afficher et/ou télécharger l’image en haute résolution (0,3 Mb). Version “zoomable”.

Crédit photo : ESA/NASA/Hubble.

Tags from the story
, , ,
More from X. Demeersman

Gros plan sur le piton central du cratère Copernic

Piton central du cratère Copernic photographié par la sonde spatiale LRO. Gros...
Read More

2 Comments

  • J’aimerais savoir si un télescope capte la lumière instantanément cad dès son émission par une source lumineuse , ou en décalage , par exemple si Eta Carinae explose , le télescope capte ce phénomène au mm instant ou pas

  • Si Eta Carinae explose aujourd’hui, nous le verrons que dans 7500 ans. Mais si nous la voyons exploser aujourd’hui, nous observons alors un événement qui s’est produit il y a 7500 ans et sa lumière vient seulement d’arriver ! Nous la voyons avec 7500 ans de retard du fait de sa distance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *