La capsule Hayabusa a bien rapporté des grains de l’astéroïde Itokawa

La capsule Hayabusa, de retour sur Terre après un long voyage, a bel et bien réussi sa mission et rapporté des échantillons de prélevés à la surface de l'astéroïde Itokawa.
Echantillons de l'astéroïde Itokawa
Echantillons de l'astéroïde Itokawa

La capsule Hayabusa, de retour sur Terre après un long voyage, a bel et bien réussi sa mission et rapporté des échantillons de prélevés à la surface de l’astéroïde Itokawa.

Le doute a longtemps plané sur les échantillons rapportés depuis l’astéroïde Itokawa par la sonde spatiale japonaise Haybusa concernant leurs origines. En effet, les chercheurs se sont interrogés sur la proportion de particules récoltées à être d’origine terrestre ou non ? Les scientifiques de l’agence spatiale japonaise JAXA à être mobilisés, se sont penchés dessus depuis le retour à bord d’une capsule, le 10 juin 2010. Les conclusions rendues publique montrent qu’elles proviennent en grande partie de l’astéroïde visité en 2005.

Les grains dont les tailles sont inférieures à 10 microns, sont soit composés de pyroxène ou d’olivine, minéraux qui confirment aux astronomes leur origine extra-terrestre.

Outre les roches lunaires rapportées sur Terre par les missions américaines Apollo, la sonde spatiale Hayabusa est la première à réussir l’exploit de ramener d’infimes particules d’un corps rocheux errant dans l’espace depuis plusieurs milliards d’années. L’objectif est, bien entendu, d’éclaircir les mystères qui entourent la formation de notre étoile, de ses planètes et aussi de l’apparition de la vie. La réussite de la mission enthousiasme les astronomes et les encourage à mettre au point une nouvelle génération qui irait explorer des astéroïdes primitifs, plus riches en matière organique.

Crédit photo : JAXA.

Tags from the story
, , ,
More from X. Demeersman

Gifs animés de glaciers en mouvement vus de l’espace

Dans le cadre d’une étude sur les comportements des glaciers face au...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *