Kaguya : images et vidéos inédites de la Terre vue de la Lune

Effet cinématographique créé par le reflet du Soleil sur la lentille de l’une des caméras de Kaguya. Le croissant au loin n’est autre que la Terre — Crédit : JAXA, NHK
Effet cinématographique créé par le reflet du Soleil sur la lentille de l’une des caméras de Kaguya. Le croissant au loin n’est autre que la Terre — Crédit : JAXA, NHK

Octobre 2016, onze mois avant le dixième anniversaire du lancement de Kaguya (le 14 septembre 2007), sonde japonaise qui a survolé la Lune à une altitude moyenne de 100 km — les derniers mois, avant son crash final au sud-est de la face visible de notre satellite naturel, le 10 juin 2009, la sonde est descendue à 50 puis à 10 km de la surface —, la JAXA a rendu publique l’intégralité des images et vidéo (à consulter ici) capturées par ses deux caméras en haute résolution. Voici une sélection des clichés qui ont marqué la mission. Parmi eux, certains n’avaient encore jamais été vus avant 2016. Des vues sur notre monde avec au premier plan les paysages lunaires sans équivalent.

On a coutume de voir la Lune se lever au-dessus des collines terrestres…, cette fois le point de vue est inversé : une Terre gibbeuse, semblable à un ballon ovale bleuté est suspendue dans le ciel très noir de notre satellite naturel. Il n’y a pas de sens dans l’espace, et pour une fois, on peut voir la planète avec le pôle sud en haut — Crédit : JAXA, NHK
On a coutume de voir la Lune se lever au-dessus des collines terrestres…, cette fois le point de vue est inversé : une Terre gibbeuse, semblable à un ballon ovale bleuté est suspendue dans le ciel très noir de notre satellite naturel. Il n’y a pas de sens dans l’espace, et pour une fois, on peut voir la planète avec le pôle sud en haut — Crédit : JAXA, NHK
On dirait que la Terre s’enfonce dans les ténèbres, retournant dans les mondes obscurs et souterrains de la Lune, comme aurait pu le conter une légende sélène. Le jour est en train de fuir sur cette image prise par Kaguya en 2008 — Crédit : JAXA, NHK
On dirait que la Terre s’enfonce dans les ténèbres, retournant dans les mondes obscurs et souterrains de la Lune, comme aurait pu le conter une légende sélène. Le jour est en train de fuir sur cette image prise par Kaguya en 2008 — Crédit : JAXA, NHK
La limite entre le jour et la nuit est désignée terminateur. Pour qui a une lunette ou un télescope, c’est à cet endroit que l’on distingue mieux les reliefs, notamment lorsque la Lune est en quartier. Vu de près comme sur cette photo de Kaguya, c’est encore mieux ! On peut toucher des yeux toutes les aspérités. Dans le ciel, c’est à la Terre de s’offrir en premier quartier ! — Crédit : JAXA, NHK
La limite entre le jour et la nuit est désignée terminateur. Pour qui a une lunette ou un télescope, c’est à cet endroit que l’on distingue mieux les reliefs, notamment lorsque la Lune est en quartier. Vu de près comme sur cette photo de Kaguya, c’est encore mieux ! On peut toucher des yeux toutes les aspérités. Dans le ciel, c’est à la Terre de s’offrir en premier quartier ! — Crédit : JAXA, NHK
Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2016 Xavier Demeersman
Tags from the story
, , , ,
More from X. Demeersman

Les nuages au pôle nord de Titan

Grands nuages photographiés pour la première fois par la sonde Cassini lors...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *