Portrait d’un jeune amas d’étoiles emporté dans les courants de la galaxie

[vc_row][vc_column][vc_column_text]
La grappe de jeunes étoiles NGC 3590 observée dans la constellation de la Carène, en direction de l'un des bras spiral de la Voie Lactée - Télécharger l'image en haute résolution ici (0,7 Mb)
La grappe de jeunes étoiles NGC 3590 observée dans la constellation de la Carène, en direction de l’un des bras spiral de la Voie Lactée – Télécharger l’image en haute résolution ici (0,7 Mb)

La grappe de jeunes étoiles NGC 3590 scrutée par les astronomes à dessein de mieux appréhender la structure de notre galaxie, la Voie Lactée.

L’observatoire européen austral (ESO) a récemment dévoilé un gros plan de l’amas ouvert NGC 3590, distant de 7 500 années-lumière de nous, en direction de la constellation de la Carène. Une image composite capturée dans les rayonnements infrarouge et visible avec la caméra Wide Field Imager (WFI) installée au foyer du télescope de 2,2 mètres à l’Observatoire de La Silla (Chili).

En s’intéressant à ce petit essaim peuplé d’une poignée d’étoiles âgées de seulement 35 millions d’années, les astronomes travaillent à une meilleure représentation de notre galaxie, la Voie Lactée. Enfermés que nous sommes à l’intérieur, il nous est, en effet, impossible de la deviser dans son ensemble. Aussi, l’étude de ces grappes d’étoiles formées au gré des courants et ondes qui parcourent la galaxie, délivre-t-elle de précieuses informations sur la topographie du disque galactique, la distribution de la matière et les circonstances lors de leur formation dans les nébuleuses.

Notre galaxie est une gigantesque roue en mouvement d’environ 100 000 années-lumière de diamètre. Ses rayons sont incurvés, à l’image des innombrables galaxies spirales observées dans notre Univers. On lui connait deux principaux bras spiraux connectés au bulbe (un bulbe avec deux bosses !), deux autres considérés comme secondaires (moins peuplés) et enfin des intermédiaires ou éperon comme celui d’Orion où navigue actuellement notre Soleil (et donc tout le système solaire). Quelque 225 millions d’années lui sont nécessaires pour faire une révolution complète.

Pour appréhender la dynamique et la structure de notre galaxie-hôte, les astronomes ont donc, entre autres, visé NGC 3590 et ses homologues qui évoluent dans la direction du bras spiral de la Carène. Une occasion de confronter leurs modèles d’évolution à l’observation.

Carte de la Voie Lactée
Carte de la Voie Lactée

Crédit photo : ESO/G. Beccari.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row] Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2014 Xavier Demeersman

More from X. Demeersman

De grandes quantités d’hydrocarbures à la surface de Titan

[youtube width= »350″ height= »292″]http://fr.youtube.com/watch?v=vGtowXWimPQ[/youtube]
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *