Image sans précédent des entrailles de la nébuleuse de la Carène

carinanebulair_vlt
La nébuleuse de la Carène révélée dans l’infrarouge par le VLT (cliquez pour agrandir)

L’ESO qui fête son cinquantième anniversaire cette année partage un fabuleux panorama du substrat de la nébuleuse de la Carène capturé avec le VLT. La caméra HAWK-I nous en dévoile les dessous.

Une équipe d’astronomes chassant les étoiles de faible masse, principalement des naines brunes, au sein de la vaste nébuleuse de la Carène, vient de livrer la meilleure image jamais obtenue dans l’infrarouge de cette matrice d’étoiles très fécondes, distante de 7 500 années-lumière.

carinanebula-irdetails
Détails de la nébuleuse de la Carène

Des centaines d’images capturées acec la caméra HAWK-I installée sur l’un des télescopes géants du VLT (au sommet du Mont Paranal, Chili) furent nécessaires pour révéler ce paysage cosmique dans l’infrarouge. On y découvre des structures jusque là mal connues, riches en poussières et en gaz de différentes natures. Des dizaines de cocons d’étoiles sont ainsi démasqué. Encore très froids, ils sont indicibles dans le rayonnement “visible”.

De nombreuses étoiles apparaissent soudainement sur cette grandiose “photo de famille”. La nébuleuse de la Carène abrite plusieurs familles d’étoiles, dont les âges s’échelonnent de quelques dizaines ou centaines de milliers d’années (c’est-à-dire hier à l’échelle cosmique !) à plusieurs millions d’années. Le groupe ou “fratrie” stellaire le plus remarquable est l’amas ouvert nommé « Trumpler 14” (centre haut). D’ordinaire plus discret dans le “visible”, il se montre plus étendu et peuplé, une fois mis à nu !

Lovées dans les entrailles de la nébuleuse, plusieurs étoiles massives déchirent les voiles de gaz par leur rayonnement ultraviolet. Parmi les “poids lourds”, la célèbre Eta Carinae domine largement cette région du ciel (l’éclatante étoile au bas de l’image ci-dessus). Très instable, cette étoile née il y a seulement quelques millions d’années, est au bord du précipice gravitationnel, d’une puissante explosion en supernova ! Au milieu du XIXéme siècle, elle fut la deuxième étoile la plus brillante du ciel, détrônant Canopus.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xoge2e_comparaison-dans-le-visible-et-infrarouge-de-la-nebuleuse-de-la-carene_tech[/dailymotion] [dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xogdqd_zoom-sur-la-nebuleuse-de-la-carene_tech[/dailymotion]

Affichage en haute-résolution recommandé ! Télécharger l’image en haute-résolution (107,9 Mb).

Crédit photo : ESO/T. Preibisch.

More from X. Demeersman

Cassini : le programme de sa dernière année de mission autour de Saturne

Le dernier chapitre de l’aventure de Cassini autour de Saturne vient de...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *