Image du jour : spectaculaire tempête sur Saturne

Evolution de la tempête sur Saturne
Images en fausse couleur acquise le 26 février 2011 par la sonde spatiale Cassini, de la gigantesque tempête qui fait rage sur Saturne depuis maintenant 6 mois. On peut ici son évolution à 11 heures d'intervalle (durée du jour sur Saturne). Cliquez pour agrandir.

Apparue fin 2010, la tempête de Saturne continue d’évoluer et de s’amplifier. Le vaisseau Cassini qui « navigue » dans le « giron » de la planète géante depuis 2004, a recueilli quantité de données qui font le bonheur des chercheurs.

Après étude, quelques images viennent d’être publiées par la NASA et le JPL. Elles dévoilent dans le rayonnement visible et proche-infrarouge des détails d’une résolution inégalée de cette tempête spectaculaire qui occupe, tout de même, une surface de 4 milliards de km2 !
Tel un serpent – et ce serait un boa ou un anaconda ! – , le phénomène encercle littéralement l’hémisphère nord (latitude 35°) de Saturne, s’étendant sur plus de 300 000 km !

Dans les longueurs d’onde radio, les astronomes ont relevé un taux très élevé d’éclairs, 10 par seconde au plus fort de l’orage ! A partir de données enregistrées le 15 mars 2011, tandis que la tempête était un peu plus calme, les chercheurs ont produit une courte bande-son de la foudre qui fend la haute-atmosphère de Saturne. A écouter ici (mp3, 120 Kb).

Tempête de Saturne, 3 mois après le début
Tempête de Saturne, en pleine évolution, photographiée 12 semaines après sa découverte

De toutes les tempêtes observées par la sonde spatiale américano-européene, c’est la plus grande et la plus forte : 500 fois plus vaste que son précédent record (voir photo ici de la précédente grande tempête) ! Les tempêtes de cette ampleur sont courantes sur Saturne et ne surprend pas vraiment les astronomes. Consécutive à l’équinoxe de 2009 (voir ici une superbe photo de Saturne à l’équinoxe prise par Cassini) , elle semble avoir été provoquée par le changement progressif du rayonnement solaire. Puisque l’année sur Saturne dure quasiment 30 ans, changement de saison faisant, la précédente tempête géante se manifesta en 1990. Le télescope spatial Hubble en fit même l’un de ses premiers clichés (à voir ici) !

Depuis 1876 et l’avénement d’optiques puissantes, c’est la sixième à être observé à sa surface.
Rappelons que ce sont des astronomes amateurs qui ont les premiers, remarqué des changements à la surface de la planète célèbre pour ses années. A présent, elle fait rage depuis plus de 6 mois et ne donne pas de signes d’essoufflement. La gigantesque tempête demeure observable dans nos télescopes et comble les photographes.

Télécharger l’image en fausse couleur en haute résolution (0,4 Mb).

Crédit photo : NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute.

Tags from the story
, , ,
More from X. Demeersman

Galaxies primitives en gestation observées par Hubble et ALMA

Sondé par Hubble et ALMA, l’objet « Himiko » situé aux confins de l’univers...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *