[Image du jour] La comète Garrad photographiée aux côtés de l’amas globulaire M15

Comète Garrad et M15
La comète Garrad et M15 photographiés par G. Ruppel (cliquez pour agrandir)
Fragment de paysage céleste dans la constellation de Pégase. A quelques encablures de l’amas globulaire M15, l’astro-photographe Gregg Ruppel a saisi l’échappée de la comète Garradd, en passe de devenir visible à l’oeil nu au début de l’année 2012.

Découverte il y a deux ans (août 2009) par l’astronome australien G. J. Garradd, la comète C/2009 P1 se promène actuellement à travers la constellation du cheval ailé, Pégase à une distance d’environ 234 millions de km de la Terre (13 minutes-lumière !). Les spécialistes estiment que sa luminosité va augmenter au cours des prochains mois pour probablement devenir visible à l’oeil nu lors de sa périhélie (plus courte distance avec le Soleil), vers la fin janvier ou début février 2012.

Sur cette image très réussie de Gregg Ruppel, on peut admirer deux corps de dimensions, densités très différentes, séparés de plus de 35 000 années-lumière ! L’astronome français Charles Messier, à qui l’on doit le célèbre catalogue qui porte son nom, aurait vu de prime abord deux nébuleuses. Lui qui était à l’affut des comètes à travers la voute céleste, recensait tout ce qui y ressemblait de prés ou de loin. Puisque les comètes sont en mouvement, il lui était assez facile de les identifier. Dans son instrument, les corps célestes qui en ont la même apparence mais ne bougeaient absolument pas ont été compilé dans son catalogue. Tel l’amas globulaire visible ci-dessus, peuplé de 100 000 étoiles et connu sous le nom de Messier 15 (M15). Il est possible de l’observer avec une paire de jumelles, à environ 4° de l’étoile rouge Enif (Epsilon Pegasi), qui représente le museau de Pégase.

Via APOD.

Crédit photo : Gregg Ruppel.

Tags from the story
, , ,
More from X. Demeersman

Possible découverte de cryovolcans sur Pluton

A l’occasion d’une rencontre de la Société américaine astronomique (AAS), les équipes scientifiques...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *