Image directe d’une « super-Jupiter » autour d’une étoile massive

RED Kappa Andromedae FINAL

Image directe capturée avec le télescope Subaru d’une Super-Jupiter, à la limite de la naine brune, autour d’une étoile massive.

Sur les 850 exoplanètes détectées ces 20 dernières années, peu l’ont été par observation directe. Cela reste encore très difficile pour les instruments modernes de distinguer d’aussi petits corps à de si grandes distances, de surcroit, noyés dans la lumière aveuglante de leur étoile-hôte. Jusqu’à présent, seules une poignée de planètes géantes et massives ont su se faire remarquer. Des Super-Jupiter qui peuvent se confondre avec des “naines brunes”, catégorie d’étoiles de très petites tailles et masses.

KappaAndb
L’étoile Kappa And accompagnée d’une super-Jupiter (12,8 fois la masse de Jupiter) révélée dans le proche-infrarouge par le télescope Subaru. La forte luminosité de l’étoile a été volontairement masquée afin d’étudier son environnement direct

L’équipe d’astronomes qui vient de révéler l’existence de l’objet désigné Kappa Andromedae b (Kappa And b pour faire plus court) assimilé, de par sa masse (12,8 fois la masse de Jupiter), à une planète géante gazeuse hésitent encore. Il est vrai qu’au-delà de 13 masses Jupiter, un corps céleste est considéré comme naine brune. C’est-à-dire d’une masse suffisante pour entamer la fusion du deutérium et être observéable dans l’infrarouge. Distante de 8,2 milliards de km de son étoile (ce qui équivaut à 55 fois la distance Terre-Soleil), Kappa And b a température estimée à 2 600° C. Observée par nos yeux dans le rayonnement visible, elle nous apparaitrait rouge vif !

La Super-Jupiter accompagne l’étoile de type spectral B9 (massive et très chaude) Kappa Andromedae (Kappa And), située à quelques 170 années-lumière de chez nous. Agée de seulement 30 millions d’années (ce qui ne représente que 0,7 % de l’âge du système solaire), sa jeunesse lui vaut de briller avec éclat et d’être visible à l’oeil nu au sein de la constellation d’Andromède. Liée à l’essaim d’étoiles dit de l’Association Columba, Kappa And est le deuxième cas connu de ce groupe (méconnu) à posséder un petit compagnon de masse planétaire. L’étoile HD 8799 — peut-être que son nom ne vous dit rien — fait, en effet, figure de pionnière dans le domaine des exoplanètes imagées (3 de ses 4 planètes découvertes sont visibles sur les images de Spitzer).

Kappa Andromeda Star Chart7
Position de l’étoile jeune et massive Kappa Andromadae

Crédit photo : NOAJ/Subaru/J. Carson/NASA/Goddard Space Flight Center/DSS/S. Wiessinger.

Tags from the story
,
More from X. Demeersman

La deuxième étoile la plus brillante de la galaxie

Grâce au télescope spatial infrarouge Spitzer, les astronomes ont découvert la deuxième...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *