Hubble livre un superbe portrait de la galaxie spirale barrée NGC 1073

Hubble image of NGC 1073
Magnifique portrait de la galaxie spirale barrée NGC 1073

Le télescope spatial Hubble a réalisé un éblouissant portrait d’une galaxie spirale barrée comaparable à la nôtre.

De type spirale, NGC 1073 se caractérise par une barre centrale où se concentre la population stellaire la plus âgée (dominante des tons jaunes et orangé). Loin d’être un phénomène isolé, elle est, au contraire, à l’image des deux tiers des galaxies spirales de notre Univers actuel (contre environ un cinquième dans l’enfance de l’Univers). NGC 1073 évoque aussi la structure que doit avoir notre Voie Lactée.

En dépit des 55 millions d’années-lumière qui nous sépare de cette galaxie (visible dans la constellation de la Baleine), l’image n’est pas avare en détails. Capturée par le télescope spatial Hubble, la résolution permet de s’adonner à un inventaire méthodique de la multitude d’objets célestes qui la compose : étoiles belles et bleues, blotties et formant de remarquables essaims dans les bras spiraux externes (amas ouverts) ; taches pâles et rosâtres des nébuleuses couvant des centaines d’étoiles ; bien sûr, des milliards d’étoiles âgées de plusieurs milliards d’années (et sans doute autant, si ce n’est plus, de planètes … !). Le gaz interstellaire, enraciné au centre de la galaxie.

En outre, au-delà du sujet principal, on observe d’autres galaxies essaimées dans le paysage cosmique d’arrière-plan, taches colorées et protéiformes qui maculent la tapisserie …
L’image annotée ci-dessous, met en exergue un certain objet IXO 5 (en haut, à gauche), très remarqué par les astronomes pour ses fortes émissions dans le rayonnement x. Il s’agit vraisemblablement d’un système binaire réunissant un trou noir (d’origine) stellaire cannibale et une étoile-compagnon … L’un vampirise l’autre !

NGC 1073 annotée
NGC 1073 annotée

Dans la partie inférieure droite, les chercheurs ont détecter trois autres sources de rayonnements violents. En revanche, ils sont étrangers à la galaxie NGC 1073 et leurs lumières voyagent depuis des milliards d’années. PKS 0241+011, QSO B0240+011 et [VV96] J024333.6+012222 sont des quasars (quasi-stars !), disques d’accrétions d’étoiles effilochées par un trou noir supermassif, surnommés crêpes stellaires flambées (Jean-Pierre Luminet) …Ces objets d’une formidable luminosité étaient plus fréquents lorsque notre Univers était plus jeune.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=dkZYPz31aYE[/youtube]

Affichage plein écran de l’image recommandé ! Télécharger l’image en haute-résolution (9,1 Mb). Version “zoomable”.

Crédit photo : ESA/NASA/Hubble.

More from X. Demeersman

Des graines d’amas de galaxies découvertes aux confins de l’univers

Des protamas de galaxies découverts aux confins de l’univers. Les astronomes sont...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *