La sonde Hayabusa-2 a survolé la Terre

Terre photographiée par Hayabusa-2
Notre oasis, la Terre, photographiée le 3 décembre 2015 à 3 090 km de distance par la sonde Hayabusa-2 — Crédit : JAXA

La sonde Hayabusa-2 a survolé la Terre le 3 décembre pour bénéficier d’une accélération. Sa route le conduit désormais vers l’astéroïde géocroiseur Ryugu qu’elle devrait atteindre en juillet 2018.

Lancée il y a tout juste un an depuis Tanegashima au Japon par une fusée H-IIA, la sonde Hayabusa-2 (« faucon pèlerin » en japonais) était de retour dans les parages ce jeudi 3 décembre 2015. Ce n’est pas pour rentrer de mission (celle-ci n’a pas encore commencé) mais pour bénéficier, grâce à l’assistance gravitationnelle, d’une accélération supplémentaire de 1,6 km/s. Sa vitesse de croisière vers sa cible 1999 JU3 alias Ryugu est désormais de 31,9 km/s.

À 10 h 08 TU (11 h 08 en France métropolitaine), la sonde spatiale est passée à quelque 3 090 km de la Terre, survolant notamment Hawaï et le Pacifique, du nord vers le sud. Avec une distance neuf fois supérieure à celle d’ISS (International Space Station), il sera impossible pour tout observateur terrestre de remarquer dans le ciel nocturne cet objet mesurant seulement 1,5 mètre de large.

À l’instar de son prédécesseur, Hayabusa, qui après avoir rendu visite à l’astéroïde Itokawa (environ 600 km de long) en 2010, est rentré sur Terre avec des échantillons, cette seconde déclinaison va se rendre auprès du géocroiseur de la famille Apollon, Ryugu (environ 980 m), qu’elle devrait atteindre en juillet 2018, pour accomplir une mission analogue. À la différence toutefois que la sonde va débarquer l’atterrisseur MASCOT (Mobile Asteroid Surface Scout), développé par l’agence spatiale allemande et le Cnes, et provoquer un impact dont les débris seront étudiés et collectés. Son retour chez nous est prévu à la fin de l’année 2020, si tout va bien.

Terre et Lune vue par Hayabusa-2
La Terre et la Lune photographiés le 26 novembre 2015 par Hayabusa-2. La sonde japonaise était alors 3 millions de km — Crédit : JAXA
Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2015 Xavier Demeersman
More from X. Demeersman

En vidéo : danse de la Terre et de la Lune vue par la sonde spatiale Juno

Images rare de la Terre et de la Lune en mouvement, capturées...
Read More

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *