De nouvelles preuves qu’il y a des geysers sur Europe, lune de Jupiter

Illustration de la sonde surnommée Europa Clipper. En cours de développement, son lancement pour être au début des années 2020 — Crédit : NASA, JPL-Caltech
Europe, lune glacée de Jupiter, abriterait un océan et peut-être des formes de vie extraterrestre. Des chercheurs sont désormais convaincus qu’il y a des geysers, comme sur Encelade.

Évoqué régulièrement au fil des publications, Europe, satellite de Jupiter, est un monde potentiellement habitable dans notre Système solaire qui, à l’instar de la lune Encelade, autour de Saturne, concentre l’attention des chercheurs. Les indices sont nombreux que ces deux astres habillés d’un épais manteau de glace abritent des océans… d’eau liquide. Il y a même des geysers qui jaillissent des fissures à la surface d’Encelade et cela serait aussi le cas pour Europe… Des astronomes le soupçonnent en tout cas en s’appuyant sur des observations du célèbre télescope spatial Hubble en 2012 et 2015.

Dans une nouvelle étude qui vient de paraître dans Nature Astronomy, l’équipe de chercheurs emmenée par Xianzhe Jia, de l’université du Michigan, a acquis la certitude que les panaches d’Europe existent. Et selon eux, Galileo en survolait un 21 ans plus tôt.

La sonde Galileo a probablement survolé un panache d’Europe en 1997 — Crédit : NASA, JPL-Caltech, University of Michigan

Comme l’ont appris les astronomes des geysers d’Encelade survolés plusieurs fois par Cassini, la matière expulsée est ionisée, laissant ainsi une empreinte dans le champ magnétique. Et cette empreinte ressemble à celle enregistrée par la sonde lors d’un survol d’Europe en 1997 à 200 km d’altitude. Marquée par une baisse du champ magnétique et une densité de plasma plus importante, cette anomalie n’avait pas trouvé d’explications alors. À présent, confrontée à des simulations des interactions des plasmas dans l’environnement de la lune galiléenne qu’ils ont produite, fort des observations d’Hubble, les chercheurs ont montré que la signature obtenue coïncide avec celle qu’avait enregistrée Galileo. Il est ainsi hautement probable selon eux que la lune glacée expulse de la matière.

La sonde Europa Clipper — qui pourrait s’élancer vers Jupiter et Europe en 2022, et pour laquelle d’ailleurs, Xianzhe Jia travaille sur des instruments qui l’équiperont —, répondra à la question des panaches et qui sait, si Europe abrite de la vie ou non.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018 Xavier Demeersman
More from X. Demeersman

Plongée dans la nébuleuse de l’Aigle

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=52Jl6QKJEO0[/youtube] Vidéo créée à partir des images obtenues à l’observatoire de La...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *