Explosion d’une météorite dans le ciel de Thaïlande

météorite au-dessus de Bangkok
Image extraite de la vidéo de Porjai Jaturongkhakun, visible ci-dessous. Il était autour de 8 h 45, heure locale, lorsque le phénomène a été observé. Se produisant à proximité d’une grande ville, les témoignages vidéos ne manquent pas. Leur diffusion est rapide aujourd’hui via les réseaux sociaux

La chute et l’explosion d’une météorite dans le ciel de Thaïlande, non loin de Bangkok, observée le matin du 7 septembre 2015.

Ce lundi 7 septembre 2015, des milliers de Thaïlandais furent témoins de la chute d’un objet céleste en début de matinée, vers 8 h 40, heure locale (0 h 40 TU). Dans la région de Sisawat, à environ 200 km de Bangkok, plusieurs habitants racontent même avoir entendu deux explosions. Puisque cela s’est produit non loin de la capitale, très peuplée, les témoignages oculaires et les enregistrements vidéos ne manquent pas.

Il est encore trop tôt pour conclure face aux incertitudes, mais tout indique qu’il s’agit davantage d’une météorite que du naufrage d’un satellite, comme l’ont assuré certains médias. Certes, il est vrai que quelques heures plus tôt, le 6 septembre, à 21 h 34 TU exactement, Flock 1B-11 plongeait dans l’atmosphère terrestre, au-dessus de l’océan Indien. Mais ni l’heure ni la direction qu’a empruntée cette fugace « boule de feu » ne concordent. Comme on peut le constater sur les photos et les vidéos relativement aux ombres sur le sol qui nous indiquent la direction du Soleil (lequel se lève vers l’est), l’objet vient plutôt de l’ouest, nord-ouest. Son orbite autour du Soleil était vraisemblablement dans le sens inverse à celle de la Terre.

La chute du corps céleste fut très rapide (trop pour un satellite). On notera que sa luminosité a considérablement augmenté durant une à deux secondes et qu’une trainée blanche s’ensuivit quelques instants, ce qui n’est pas sans rappeler l’événement du 15 février 2013, au-dessus de la ville de Tcheliabinsk. À la différence toutefois que la météorite qui a surgi dans le ciel de Thaïlande était moins brillante que celle de Russie, ce qui suggère une taille inférieure à celle de 2013 (elle devait mesurer entre 17 et 20 mètres au maximum). À présent, il ne reste plus qu’à en retrouver des fragments éparpillés dans la nature pour la caractériser et remonter jusqu’à son origine.

Crédit vidéo et photo : Nuthatai Chotechuang et Porjai Jaturongkhakun, YouTube

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2015 Xavier Demeersman
Tags from the story
, ,
More from X. Demeersman

La comète McNaught dans le ciel du matin

La comète McNaught fait parler d’elle ces jours-ci. Découverte au mois d’août...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *