Ephémérides Octobre 2011

meteor watch
Environ 750 étoiles filantes par heure prévues dans la nuit du 8 au 9 octobre - Photo de David Harvey

A découvrir ce mois-ci

Pas de quoi s’ennuyer ce mois-ci ! Pour les plus courageux, il y a Mars à observer à partir de 3 h du matin (voir plus tard car il est préférable d’attendre qu’elle soit plus haute au-dessus de l’horizon). La planète rouge qui tient compagnie pendant quelques jours au bel essaim d’étoiles jeunes l’« amas de la Crèche ». Si vous n’avez pas la patience d’attendre la deuxième partie de la nuit, on peut déjà s’émerveiller avec la plus grosse planète du système solaire, Jupiter. A découvrir, voir et re-voir le ballet de ses quatre plus gros satellites (les satellites galiléens), Io, Europe, Ganymede et Callisto. Parfois, deux d’entre eux se serrent, à l’est, à l’ouest ou encore trois s’assemblent en triangle (le 9). On peut aussi les voir passer successivement – ou ensemble – devant l’immense globe rayé de bandes équatoriales ocres, un transit à voir le 31. Jupiter offre un spectacle quotidien dont on ne se lasse jamais. De surcroît, elle sera en opposition le 29. Son alignement avec le Soleil et la Terre raccourcit les distances (plus petite distance de l’année entre la Terre et Jupiter le 27).

Avis de forte pluie météoritique le 8 !

Sans conteste, les deux vedettes de ce mois d’octobre sont l’essaim météoritique les « Draconides » et la comète Elenin. Le premier s’annonce, cette année, exceptionnel ! Un rendez-vous, samedi 8, qu’il ne faut pas manquer ! Pas moins de 700 étoiles filantes sont attendues vers 19 h et 23 h. Deux pics d’activité important dans la même soirée ! Un ciel clair, dénué de pollution lumineuse est, bien sûr, indispensable.
La comète C/2010 XI Elenin est la deuxième star, à suivre tout au long de son parcours à travers les grandes nuits d’octobre. D’abord à l’aube puis, petit à petit elle migre vers le Lion et le Cancer où elle pourra, à la fin du mois, se mêler avec les dizaines d’étoiles de « la Ruche » ! Voilà matière à faire de beaux portraits de famille !

Mise-à-jour : Selon toute vraisemblance la comète Elenin s’est désintégrée lors de son passage à proximité du Soleil. Il ne reste à présent plus qu’une myriade de débris, impossibles à observer. 
La comète  45P Honda-Mrkos-Pajdjusakova, en revanche, est de plus en plus lumineuse et pourrait créer la surprise au cours des prochaines semaines. 

Principaux événements et phénomènes à observer

  • 1er octobre : En deuxième partie de nuit (à partir de 3 h du matin), observez la célèbre planète rouge, Mars au milieu du bel amas ouvert de la « Crèche » (M44) aussi appelé la « Ruche ». Visite à l’oeil nu, le spectacle est encore plus beau avec une paire de jumelles et/ou un instrument.
    La sonde spatiale Cassini (explore Saturne et ses satellites depuis 2004) survole de prés le pôle sud d’Encelade. Des geysers projettent de l’eau pure dans l’espace.
    Au crépuscule, bas sur l’horizon sud-ouest, beau croissant lunaire visible à côté de la supergéante rouge Antarès (conjonction géocentrique).
  • 3 octobre : La Lune est en conjonction avec Pluton. La planète naine est invisible à l’oeil nu et très difficile à distinguer dans un instrument.
  • 4 octobre : Premier Quartier de Lune.
  • 5 octobre : Nous sommes exactement à 1 Unité Astronomique (UA) du Soleil soit 149 597 870, 691 km !
  • 6 octobre : Mercure et Saturne, en conjonction avec le Soleil, apparaissent dans le champ du coronographe Lasco C3 de la sonde spatiale SoHO.
  • 7 octobre : La Lune est en conjonction avec Neptune (celle-ci est invisible à l’oeil nu).
    Visible peu avant l’aube dans un instrument, deux comètes se promène dans la constellation du Lion. D’abord C/2010 XI Elenin qui devrait être visible à l’oeil nu et 45P Honda-Mrkos-Pajdjusakova.
  • 8 octobre : Forte probabilité (selon l’IMCCE) que la pluie d’étoiles filantes les « Draconides » soit exceptionnelle cette année ! Deux pics sont attendus avec une moyenne de 750 météores par heure ! Le premier devrait être vers 18 h ou 19 h mais en France, c’est le crépuscule. Les observateurs situés à l’est de l’Europe sont plus avantagés. En revanche, le second annoncé pour 22 h-23 h nous sera plus favorable. La visibilité des centaines d’étoiles filantes sera malheureusement un peu gêné par la présence de la Lune gibbeuse. Prenez soin de vous éloigner au maximum de la pollution lumineuse (villes, lampadaires, etc.). A lire « Pluie exceptionnelle d’étoiles filantes le 8 octobre ».
    La comète C/2010 XI Elenin chemine aux abords du trio de galaxies M95, M96 et M105.
  • 9 octobre : A observer dans un instrument (paire de jumelle, lunettes astronomiques, télescopes), la réunion en triangle des satellites Io, Ganymede et Europe à l’est de Jupiter.
  • 10 octobre : La Lune gibbeuse est en conjonction avec Uranus (celle-ci est invisible à l’oeil nu).
  • 11 octobre : A l’aube, possibilité de voir la comète C/2010 XI Elenin frôler Regulus, l’étoile la plus brillante de la constellation du Lion.
  • 12 octobre : Pleine Lune. C’est aussi l’apogée (la plus grande distance entre la Lune et la Terre), 406 433 km.
  • 13 octobre : L’astre lunaire est en conjonction avec Jupiter.
  • 14 octobre : Cette fois Séléné (la Lune) tient compagnie aux légendaires Pléiades (M45) aussi nommées par les Grecs, les Sept Soeurs, les Sept Filles d’Atlas.
  • 15 octobre : A observer à l’oeil nu et/ou aux instruments à l’aube, la comète C/2010 XI Elenin continue son voyage et visite la constellation du Cancer (Cancri) où Mars y séjourne depuis quelques temps.
  • 16 octobre : Périhélie de la comète 73P-C Schwassmann-Wachmann 3, le plus gros fragment de la comète éponyme s’est brisée en des centaines de morceaux en 1995 et en 2006 (le télescope spatial Hubble a photographié la fragmentation de 2006).
  • 18 octobre : Après Mars, la comète C/2010 XI Elenin se promène au-dessus de l' »amas de la Crèche ».
  • 19 octobre : Nouveau survol d’Encelade par la sonde Cassini.
  • 20 octobre : Dernier Quartier de Lune.
  • 21 octobre : La Lune rencontre Mars, visuellement (conjonction géocentrique).
    Maximum de l’essaim d’étoiles filantes les « Orionides ».
  • 22 octobre : La comète C/2010 XI Elenin se promène ce soir entre les deux têtes des jumeaux dans les Gémeaux (Gemini), marquées par les étoiles Castor et Pollux.
    La Lune est, quant à elle, visible à proximité de l’étoile Regulus (Leo).
  • 26 octobre : Nouvelle Lune.
    Plus petite distance entre la Lune et la Terre (perigée), 357 066 km.
  • 27 octobre : Un régal à observer, aujourd’hui, la géante Jupiter est au plus près de la Terre. Plus ou moins 594 millions de km soit quasiment 4 UA.
  • 28 octobre : A observer au crépuscule, Vénus en compagnie d’un fin croissant lunaire et aussi Mercure au ras de l’horizon.
  • 29 octobre : Opposition de Jupiter.
  • 30 octobre : Aujourd’hui, on change d’heure ! Fini les deux heures d’avance sur le Soleil (heure d’été). C’est le début de 5 mois aux heures d’hiver avec seulement une heure d’avance sur le Soleil. A 14 h heure d’été, il sera 13 h et en réalité midi (12 h) au Soleil.
  • 31 octobre : Après avoir séjourné de longues semaines dans la constellation de la Vierge (Virgo), notre étoile le Soleil arrive dans la constellation suivante, la Balance (Libra).
    A observer au crépuscule, le transit de Io et Ganymede devant la planète géante Jupiter.

Visibilité des planètes :

  • Mercure est visible au crépuscule, accompagnant fidèlement le Soleil.
  • Vénus est de retour dans les lueurs du crépuscule, visible durant une demi heure après le coucher du Soleil.
  • Mars est observable à partir de 3 h du matin le 1er et dés minuit à la fin du mois.
  • Jupiter est en opposition le 29 et au plus prés de la Terre le 27. La période est très favorable à son observation. Il est préférable d’attendre 22 h-23 h qu’elle soit suffisamment haute au-dessus de l’horizon est.
  • Saturne est impossible à observer.

Lever et coucher du Soleil

Le Soleil se lève à 8h (6 h TU) le 2 octobre et retourne se coucher sous l’horizon ouest à 19h40. Le 14, on ne peut le voir qu’à partir 8h14. Il disparait sous l’horizon à 19h18. A la fin du mois, l’astre du jour ne daigne sortir de l’horizon est, sud-est qu’à 8h35. Il se couche quelques heures plus tard, à 18h52 !

Cartes du ciel 

carte du ciel

A télécharger

Stellarium : véritable planétarium sur écran plat, une référence ! (Gratuit, Mac OS, Windows, Linux).

Applications d’astronomie, cartes du ciel (réalité augmentée) : Stellarium XL, Redshift, StarWalk, StarMap Pro (et beaucoup d’autres qui s’ajoutent chaque mois …) pour iOS (iPhone, iPod Touch, iPad) et Android.

Bibliographie

Guide du ciel 2011-2012

« Le Guide du Ciel 2011-2012 » (amds-édition) de Guillaume Cannat. L’éphéméride ci-dessus est rédigé à partir de ce guide indispensable !

Du même auteur, pour tous ceux qui se lancent dans l’astronomie amateur ou désirent parfaire leurs connaissances techniques : « Le Guide du Ciel/les Instruments & le Guide de l’Astronomie de Loisir« , 130 pages, 12 € (amds-édition).

More from X. Demeersman

Danse des étoiles au-dessus du volcan Mauna Kea (vidéo)

Promenade dans le ciel de Hawaï. En tant qu’étudiant en astrophysique à...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *