Ephémérides Octobre 2010

La vedette incontestable à découvrir et à observer dans le ciel ce mois-ci est la comète 103P Hartley 2.

Evénements et phénomènes astronomiques à observer au cours du mois d’octobre 2010

La vedette incontestable à découvrir et à observer dans le ciel ce mois-ci est la comète 103P Hartley 2.

La comète Hartley 2 photographiée par Toni Scarmato
La comète 103P Hartley 2 photographiée par Toni Scarmato

  • 1er octobre : Dernier quartier de Lune.
    A voir dans un instrument, le satellite galiléen Callisto frôle le limbe sud de Jupiter (conjonction inférieure).
  • 3 octobre : Visible en fin de nuit, rapprochement visuel entre un fin croissant de Lune et l’amas ouvert de la Crèche (Messier 44).
    Visible sous les tropiques, conjonction de Vénus avec Mars.
  • 5 octobre : La Terre est à une unité astronomique soit 149 597 870, 691 kilomètres.
  • 6 octobre : 20 éme anniversaire de  la mise en orbite de la mission d’observation des pôles du Soleil, Ulysse.
    La Lune est à son périgée, plus petite distance avec la Terre, soit 359 471 kilomètres.
  • 7 octobre : Nouvelle Lune.
  • 9 octobre : La Lune est en conjonction avec Vénus.
  • 10 octobre : La comète 103P Hartley 2 est visible dans le même champ visuel que le double amas de Persée.
  • 11 octobre : La Lune est visible à proximité d’Antarès, supergéante rouge de la constellation du Scorpion.
  • 13 octobre : Il y a 520 ans, Vénus occultait Mars.
  • 14 octobre : Premier Quartier de Lune.
  • 17 octobre : La sonde spatiale américaine New Horizons est à mi-parcours dans son voyage vers la lointaine Pluton.
    La Lune est en conjonction avec Neptune (celle-ci est invisible à l’œil nu).
  • 18 octobre : La Lune est au plus loin de la Terre (apogée) à 405 426 kilomètres.
  • 19 octobre : 100 éme anniversaire de la naissance de l’un des plus grands astrophysiciens du XX éme siècle, Subrahmanyan Chandrasekhar.
  • 20 octobre : La Lune est en conjonction avec Jupiter.
  • 21 octobre : Maximum des étoiles filantes les « Orionides » dont la comète de Halley est sans doute à l’origine.
  • 23 octobre : Pleine Lune.
    Toujours la comète 103P Hartley 2, cette fois visible à proximité des amas ouverts Messier 35 et Messier 37.
  • 24 octobre : A voir dans un instrument, les satellites galiléens Europe et Ganymède projettent leurs ombres à la surface de Jupiter.
  • 25 octobre : Il y a 35 ans, la sonde soviétique Venera 10 posa un module sur le sol de Vénus. L’engin résista 65 minutes à la forte pression atmsphèrique et aux températures infernales de la planète.
    Rapprochement visuel de la Lune avec l’amas ouvert les Pléiades.
    Conjonction de Mercure avec Vénus.
  • 26 octobre : Le satellite galiléen Callisto frôle cette fois le limbe nord de Jupiter (conjonction supérieure).
  • 27 octobre : La comète 103P Hartley 2 est visible à proximité de l’amas ouvert Messier 35 dans la constellation des Gémeaux.
  • 28 octobre : Plus petite distance de la comète 103P Hartley 2 avec le Soleil (périgée), 158 millions de kilomètres.
  • 30 octobre : A voir dans un instrument, les quatre satellites galiléens alignés à l’est de Jupiter. Du plus près au plus loin : Io, Europe, Ganymède et Callisto.
    Dernier Quartier de Lune.
  • 31 octobre : Le Soleil arrive dans la constellation de la Balance.

Quelles sont les planètes visibles ce mois-ci ?

  • Mercure est visible à l’aube au début du mois.
  • Vénus disparaît des teintes flamboyantes du crépuscule après plusieurs mois de visibilité. Elle est en conjonction avec le Soleil.
  • Mars est impossible à observer.
  • Jupiter est visible dès le coucher du Soleil. La planète géante est à présent le premier astre à briller dans les lueurs du crépuscule.
  • Saturne est visible de nouveau à l’aube dans la constellation de la Vierge à partir de la mi-octobre.
  • Uranus est visible dans la constellation des Poissons, non loin de Jupiter. Invisible à l’œil nu, un instrument est nécessaire pour l’observer.
  • Neptune est visible dans la constellation du Verseau. Invisible à l’œil nu, un instrument est nécessaire pour l’observer.

En complément :
Le logiciel gratuit Stellarium (Mac, Windows, Linux) vous permet de visualiser le ciel, les étoiles et les constellations à n’importe quelle heure de la journée.

Deep Sky Observing passe en revue les 110 objets du célèbre catalogue de Messier.

Je vous invite aussi à parcourir l’excellent site Shadow and Substance où de nombreuses animations illustrent les principaux phénomènes planétaires du mois et de l’année en cours : éclipses de Soleil, éclipses de Lune, étoiles filantes, occultation des satellites de Jupiter, etc.

Éphéméride rédigé à partir de l’indispensable « Guide du Ciel » de Guillaume Cannat.

[amazon-product align= »center » alink= »#701809″ region= »fr » tracking_id= »lecosm-21″]295133656X[/amazon-product]
More from X. Demeersman

Image du jour : transit d’Atlantis et ISS devant le Soleil

Ces dernières années, pas une navette spatiale qui ne soit allée dans l’espace...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *