Ephémérides Novembre 2011

A observer dans le ciel de novembre

Mars visible dans la constellation du Lion ce mois-ci
Mars visible dans la constellation du Lion où se trouve le radient de la pluie d'étoiles filantes les "Léonides", 2 pics d'activité sont attendus le 16 et le 18 novembre

Léonides : double pluie d’étoiles filantes ?

Le mois d’octobre 2011 avait les « Draconides » comme pluie d’étoiles filantes abondante et sensationnelle – une « pluie » surprise un peu gachée par la lumière de la Lune gibbeuse (…) – , ce mois de novembre devrait être marqué comme chaque année par les « Léonides ». Moins connu que les estivales « Perséides », cet essaim météorique est pourtant l’un des plus beau et important de l’année. De plus, Jérémie Vaubaillon de l’IMCCE (dont les prévisions pour les « Draconides » furent très proches de ce qui a été observé !), prédit une première salve d’étoiles filantes dans la nuit du 16 novembre, un « sursaut » en relation avec une « veine » de débris laissés par la comète 55P Tempel-Tuttle, quelques heures avant le traditionnel maximum le 18 novembre. Un spectacle visible au coeur de la nuit, au sein de la constellation du Lion où séjourne ces jours-ci, la planète Mars.

Mission to Mars

Ce mois-ci, deux sondes spatiales devraient s’envoler vers notre voisine la planète Mars. Les deux anciennes puissances ennemies, USA et URSS qui avaient pris d’assaut l’espace au cours des années de la Guerre Froide, se retrouve toutes les deux sur la route vers la planète rouge ! Les russes expédient le vaisseau Phobos-Grunt vers la plus grande des deux lunes martiennes, Phobos. Si tout va bien, des échantillons du satellite naturel devraient revenir sur Terre en 2014. Quant aux américains, après les succés des deux rovers Spirit et Opportunity, ils envoient cette fois une machine encore plus grosse et puissante dans une région réputée pour avoir été humide, il y a plusieurs milliards d’années. Veritable petit laboratoire mobile, Curiosity sera chargé d’étudier les roches du cratère Gale où il devrait atterrir en août 2012.

Principaux phénomènes à observer

  • 2 novembre : Premier quartier de Lune.
    Il y a 45 ans, Luna 12 était la première sonde spatiale soviétique a renvoyé des images de la Lune.
  • 4 novembre : La Lune est en conjonction avec Neptune (celle-ci est invisible à l’oeil nu).
  • 5 novembre : maximum de l’essaim météorique des Taurides sud (environ 5 étoiles filantes par heure).
  • 6 novembre : La Lune est en conjonction avec Uranus (celle-ci est invisible à l’oeil nu).
  • 7 novembre : A observer dans une paire de jumelles, lunettes astronomiques ou un télescope, les 4 satellites galiléens (Io, Europe, Ganymede, Callisto) de Jupiter alignés à l’est, dans leur ordre naturel d’éloignement.
  • 8 novembre : Lancement prévu de la sonde spatiale russe Phobos-Grunt chargée d’explorer le satellite martien Phobos et d’en ramener des échantillons sur Terre.
    Plus grande distance entre la Terre et la Lune (apogée) : 406 182 km.
  • 9 novembre : La Lune est en conjonction avec la très brillante Jupiter.
  • 10 novembre : Pleine Lune.
    Au petit matin, la Pleine Lune qui se couche, glisse dans l’arche de l’Arc de Triomphe (visible du Rond-Point des Champs-Elysées).
    Visible en deuxième partie de nuit : Mars se rapproche (visuellement) de Regulus, l’étoile la plus brillante de la constellation du Lion.
  • 11 novembre : La Lune est les Pléiades dialoguent ensemble.
  • 12 novembre : Cette fois la Lune est en conversation avec l’étoile Aldebarran (« la suiveuse »), l’oeil rouge du Taureau.
    Après les « Taurides sud », voici le maximum de l’essaim météorique des « Taurides nord ». Une moyenne de 5 étoiles filantes par heure est attendue.
  • 15 novembre : A observer à l’aube, Saturne et Spica en conjonction.
  • 16 novembre : Les prévisions de Jérémie Vaubaillon (de l’institut de mécanique céleste) tablent sur une hause d’activité de l’essaim météorique les « Léonides », quelques heures avant son traditionnel pic du 18 novembre ! Cette pluie précoce pourrait atteindre les 200 météores par heure, pénétrant dans l’atmosphère à la vitesse foudroyante de 71 km/s.
    L’amas ouvert des Pléiades (M45) passe au méridien à minuit.
  • 17 novembre : Il y a 45 ans, plus de 150 000 étoiles filantes de l’essaim des « Léonides » remplirent le ciel et aussi les yeux des observateurs nord-américains !
  • 18 novembre : Dernier Quartier de Lune.
    Maximum de l’essaim météoriques des « Léonides » vers 3 heures du matin. Une centaine de météores par heure devraient plonger dans l’atmosphère.
  • 19 novembre : La Lune est en conjonction avec Mars, actuellement dans les griffes de la constellation du Lion.
  • 22 novembre : A observer avant l’aube, la Lune est visible à proximité Saturne et de l’étoile Spica, l’épi de la constellation de la Vierge.
  • 23 novembre : Le Soleil arrive dans la constellation du zodiaque du Scorpion.
  • 24 novembre : Plus petite distance entre la Terre et la Lune (périgée), 359 702 km.
  • 25 novembre : Nouvelle Lune.
    Ouverture de la fenêtre de lancement du nouveau rover martien Mars Science Laboratory (MSL) également baptisé Curiosity. Arrivée prévue sur Mars en août 2012.
    Pour ceux qui voyagent en Afrique du sud, Tasmanie, Nouvelle-Zélande ou, plus rare, sur tout le continent Antarctique, une éclipse partielle du Soleil est à observer.
  • 27 novembre : A observer au crépuscule, aussitôt le Soleil couché, un fin croissant lunaire en conjonction avec Vénus (le soir, elle est Vesper !).
  • 29 novembre : A observer dans un instrument, Io et Europe ensemble près du limbe de Jupiter. Europe projette son ombre.
  • 30 novembre : Le Soleil arrive dans la treizième et méconnue constellation du zodiaque Ophiuchus, le Serpentaire.

Quelles sont les planètes observables ce mois-ci ?

  • Mercure est difficile à repérer au crépuscule.
  • Vénus est visible au crépuscule, après de longs mois d’absence.
  • Mars est observable à partir de minuit.
  • Jupiter est visible quasiment toute la nuit. La période lui est extremement favorable !
  • Saturne est visible en deuxième partie de nuit, quelques heures avant le lever du Soleil.

Lever et coucher du Soleil

Le Soleil se lève à 7h39 (6h39 TU) le 2 novembre et retourne se coucher au sud-ouest à 17h47 (16h47 TU) ! Le 14, on ne peut le voir qu’à partir de 7h56. Il disparait sous l’horizon à 17h33. A la fin du mois, l’astre du jour ne daigne sortir de l’horizon sud-est qu’à 8h16. Il se couche quelques heures plus tard, à 17h21 !

Cartes du ciel 

A télécharger

Stellarium : véritable planétarium sur écran plat, une référence ! (Gratuit, Mac OS, Windows, Linux).

Applications d’astronomie, cartes du ciel (réalité augmentée) : Stellarium XL, Redshift, StarWalk, StarMap Pro (et beaucoup d’autres qui s’ajoutent chaque mois …) pour iOS (iPhone, iPod Touch, iPad) et Android.

Bibliographie

Guide du ciel 2011-2012

 

 

 

« Le Guide du Ciel 2011-2012 » (amds-édition) de Guillaume Cannat. L’éphéméride ci-dessus est rédigé à partir de ce guide indispensable !

Du même auteur, pour tous ceux qui se lancent dans l’astronomie amateur ou désirent parfaire leurs connaissances techniques : « Le Guide du Ciel/les Instruments & le Guide de l’Astronomie de Loisir« , 130 pages, 12 € (amds-édition).

More from X. Demeersman

La pluie d’étoiles filantes des « Géminides » en photos

Probablement la plus belle pluie d’étoiles filantes de l’année. Des météores de...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *