Ephémérides Décembre 2011

A observer dans le ciel de décembre

Eclipse de Lune du 15 juin 2011
Eclipse de Lune du 15 juin 2011 photographiée par André Cassése (Observatoire de Rocbaron)

Dernier phénomène de l’année 2011 à observer : une éclipse totale de la Lune.

Le 10 décembre, le Soleil, la Terre et la Lune sont alignés. Comme tous les 28 jours, les terriens voient une belle Pleine Lune se hisser au-dessus de l’horizon est, au moment où le Soleil disparait à l’ouest (en décembre, il se couche au sud-ouest). Toute la nuit, le lampadaire naturel éclaire la surface de la Terre. Quoique pas tout à fait toute la nuit. Distant de presque 400 000 km, notre satellite naturel traverse l’ombre de la Terre projetée dans l’espace. Les observateurs situés en Australie, Indonésie, Japon en profiteront le plus. La totalité est prévue à 14h31 en temps universel (TU). En Europe, il ne sera donc possible de voir que la dernière partie de l’éclipse, au crépuscule. La Lune aura alors quitter l’ombre de la Terre pour entrer dans la pénombre. Enfin, à 18h30 (heure française), l’astre lunaire qui avait pris des teintes de rouille retrouvera complètement sa pâleur légendaire.

Principaux phénomènes à observer

  • 1er décembre : La Lune est en conjonction avec Neptune (celle-ci est invisible à l’oeil nu).
  • 2 décembre : Premier Quartier de Lune.
  • 4 décembre : Il y a 15 ans, la mission Mars Pathfinder (avec à son bord le rover Sojourner) quittait la gravité terrestre et prenait la direction de Mars.
    La Lune et Uranus sont en conjonction.
  • 6 décembre : La Lune est en conjonction avec Jupiter.
    Plus grande distance entre la Terre et la Lune (apogée), 405 411 km.
  • 9 décembre : La Lune et les Pléiades visibles ensemble le temps d’une soirée.
  • 10 décembre : Pleine Lune.
    Eclipse totale de Lune.
    La France se situe dans la limite de visibilité.
  • 13 décembre : La Lune gibbeuse glisse au centre de l’Arc de Triomphe au petit matin.
    A observer dans un instrument : vers 23 h, Io projette son ombre sur Jupiter.
  • 14 décembre : Maximum de l’essaim météorique des « Géminides ». Une fois encore, la présence de la Lune empêche d’observer un grand nombre d’étoiles filantes.
  • 17 décembre : Visible en fin de nuit : conjonction d’une demi-Lune avec Mars.
  • 18 décembre : Dernier Quartier de Lune.
    Le Soleil arrive dans la constellation du Sagittaire.
  • 19 décembre : Cinquantième anniversaire de la création du CNES.
  • 20 décembre : Visible à l’aube, la Lune en conjonction avec Saturne et Spica, l’étoile la plus brillante de la Vierge.
  • 21 décembre : Il y a 50 ans, la mission soviétique Luna 13 s’envolait en direction de la Lune. Il s’agit de la première sonde spatiale à avoir étudier un sol extra-terrestre.
  • 22 décembre : Solstice d’hiver dans l’hémisphère nord, Solstice d’été dans l’hémisphère sud. La bonne nouvelle est que la durée du jour va augmenter à nouveau, dés le 25 décembre.
    Plus petite distance entre la Terre et la Lune (périgée), 364 799 km.
  • 23 décembre : Maximum de l’essaim d’étoiles filantes « les Ursides ». Une moyenne de 10 météores par heure est potentiellement visible au cours d’une nuit quasiment sans Lune.
  • 24 décembre : Nouvelle Lune.
  • 27 décembre : Visible au crépuscule, conjonction de la Lune avec Vénus.
    Il y a 440 ans naissait l’astronome Johannes Kepler.
  • 28 décembre : La Lune est en conjonction avec Neptune (celle-ci est invisible à l’oeil nu).
  • 31 décembre : La Lune est en conjonction avec Uranus (celle-ci est invisible à l’oeil nu).

Les planètes à observer ce mois-ci

  • Mercure est particulièrement visible à l’aube, plus d’une heure avant le lever du Soleil, à partir du 23 décembre.
  • Vénus est visible au crépuscule.
  • Mars est visible entre les pattes arrière du Lion et se lève peu avant minuit.
  • Jupiter continue d’être visible une grande partie de la nuit. La période lui est  très favorable.
  • Saturne est visible dés 3 heures du matin.

Lever et coucher du Soleil

Le Soleil quitte la treizième constellation du zodiaque, Ophiuchus le 18 décembre pour entrer dans le Sagittaire. Précession de l’équinoxe oblige, cela représente presque un mois de décalage avec les horoscopes.

Le Soleil se lève à 8h19 (7h19 TU) le 2 décembre et retourne se coucher au sud-ouest à 17h20 (16h20 TU) ! Le 14, on ne peut le voir qu’à partir de 8h30. Il disparait sous l’horizon à 17h19. Le jour du solstice (22 décembre), le Soleil apparait 8h35 puis glisse sous l’horizon 17h21. C’est le jour le plus court de l’année (moins de 9 h, en moyenne, en France) ! Le 30 décembre, l’astre du jour daigne sortir de l’horizon nord-est qu’à 8h38. Il se couche à 17h27 !

Cartes du ciel

A télécharger

Stellarium : véritable planétarium sur écran plat, une référence ! (Gratuit, Mac OS, Windows, Linux).

Applications d’astronomie, cartes du ciel (réalité augmentée) : Stellarium XL, Redshift, StarWalk, StarMap Pro (et beaucoup d’autres qui s’ajoutent chaque mois …) pour iOS (iPhone, iPod Touch, iPad) et Android.

Bibliographie

De Guillaume Cannat : « Le Guide du Ciel 2011-2012 »  et « Le Guide du Ciel à l’oeil nu 2012 » aux éditions amds.
L’éphéméride ci-dessus est rédigé à partir de ce guide indispensable !

Du même auteur, pour tous ceux qui se lancent dans l’astronomie amateur ou désirent parfaire leurs connaissances techniques : « Le Guide du Ciel/les Instruments & le Guide de l’Astronomie de Loisir« , 130 pages, 12 € (amds-édition).

 

Tags from the story
,
More from X. Demeersman

Ephéméride astronomique : semaine du 20 au 27 août 2012

Principaux événements célestes à observer entre le 20 et le 27 août...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *