Ephémérides Avril 2011

Principaux phénomènes astronomiques de Avril 2011 à observer à l’œil nu ou aux instruments

Saturne
Saturne photographiée par Amaltea (AAPOD) en mars 2011

Incontestablement, Saturne est la grande vedette visuelle de ce mois-ci. Par ailleurs, les autres planètes ont comme déserté la voûte céleste de ce début de printemps, excepté Vénus visible furtivement dans les lueurs rosées de l’Aurore !

Le 3 avril, Saturne est en opposition et au plus proche de nous pour cette année, quelques 1,3 milliards de kilomètres. Présente dans la constellation de la Vierge (Virgo), la deuxième plus grosse planète du système solaire se hisse au-dessus de l’horizon Est dés le début de la nuit, bien avant Spica (l’étoile-phare de la Vierge).
Outre Sirius, qui s' »allume » la première au crépuscule, Saturne est un des astres les plus brillants – et des plus beaux – à voir au cours des douces nuits printanières … Observer Saturne, ses milliers d’anneaux et quelques-uns de ses satellites naturels qui lui tiennent compagnie est toujours un spectacle sensationnel et inoubliable.

Au cours de la première partie de la nuit, le Lion (Leo) bondit au-dessus de l’horizon Sud tandis que le Chasseur Orion, suivi de ses deux chiens (Canis Major et Canis Minor), entame sa route vers l’Ouest et le Soleil couchant … Au même moment, à l’Est, se profilent les constellations du Bouvier (Bootes) largement dominée par la rouge Arcturus et la Vierge (Virgo) qui, comme on l’a vu, accueille Saturne.

En deuxième partie de nuit, des constellations emblématiques des soirées d’été, se hissent timidement au-dessus des brumes du printemps en direction de l’Est. Parmi elles, nous verrons d’abord le puissant et courageux Héraclès/Hercule (Hercules), la Couronne Boréale (coronae borealis), rapidement suivi de la petite Lyre (Lyra) illuminée par Véga.

A noter également dans nos agendas, le maximum de l’essaim météoritiques « les Lyrides », à l’assaut de notre ciel printanier du 16 au 25 avril avec la possibilité de voir de belles et importantes salves d’étoiles filantes au cours de la nuit de son maximum d’activité, le 22 avril.

  • 2 avril : Plus grande distance entre la Terre et la Lune (apogée), la veille de la Nouvelle Lune : 406 657 kilomètres nous séparent de notre satellite naturel.
  • 3 avril : Nouvelle Lune.
    Saturne est en opposition. Autrement dit, la planète géante ceinte d’anneaux est alignée avec la Terre et le Soleil. Au moment où celui-ci plonge sous l’horizon, la planète se lève non loin de l’Est.
    Plus petite distance entre les deux planètes : 1,289 milliards de kilomètres.
  • 4 avril : La Terre est à 1 unité astronomique soit 149 597 870,691 kilomètres !
  • 7 avril : Fin croissant lunaire visible à proximité des Pléiades.
    Premier jour de l’hiver (solstice) dans l’hémisphère nord sur Mars.
  • 9 avril : La Lune est visible à proximité de l’amas ouvert Messier 35 (celui-ci est visible dans une paire de jumelles).
  • 11 avril : Premier Quartier de Lune.
    Cela fait 5 ans déjà que la sonde spatiale européenne Venus Express est en orbite autour de Vénus.
  • 12 avril : Mercure et Jupiter sont visibles ensemble dans le champ visuel du coronographe LASCO C3 de la sonde spatiale d’observation solaire SoHO.
  • 14 avril : On peut admirer la Lune de passage à côté de l’étoile la plus brillante de la constellation du Lion, Regulus.
  • 17 avril : La Lune est en conjonction avec Saturne. Spica, l’étoile la plus brillante de la constellation de la Vierge n’est pas très loin (visuellement) non plus.
  • 18 avril : Pleine Lune.
  • 19 avril : Le Soleil arrive dans la constellation du Bélier.
  • 22 avril : Maximum de l’essaim d’étoiles filantes « les Lyrides’. Comme son nom l’indique son radient se localise dans la constellation de la Lyre qui sort de l’horizon nord-est (en cette période de l’année) vers 23h00. Il est possible de surprendre une trentaine de météores par heure ! La Lune gibbeuse peut gêner l’observation.
  • 25 avril : Dernier Quartier de Lune.
    Notre satellite naturel croise (visuellement) l’astéroïde Vesta (celui-ci n’est pas visible à l’œil nu).
  • 27 avril : La Lune est en conjonction avec Neptune (celle-ci n’est pas visible à l’œil nu).
  • 29 avril : Plus grande distance pour ce mois-ci entre la Lune et la Terre (apogée) : 406 045 km.
    Notre satellite naturel est en conjonction avec Uranus (celle-ci n’est pas visible à l’œil nu).
  • 30 avril : Visible à l’aube, conjonction de la Lune avec Vénus.

Carte du ciel virtuelle et gratuite  : Stellarium, logiciel libre développé pour Mac, Windows, Linux.
SkyMaps : Carte du ciel (en anglais) à télécharger chaque mois.

SEDS, catalogue de Messier passe en revue les 110 objets du célèbre catalogue de Messier, en français !

Shadow and Substance : Animations (Flash) des principaux phénomènes planétaires à venir (éclipses de Soleil, éclipses de Lune, étoiles filantes, occultation des satellites de Jupiter, etc.).

Éphéméride rédigé à partir de l’indispensable Le Guide du Ciel 2010-2011 de Guillaume Cannat.

More from X. Demeersman

Opportunity en route vers le cratère Endeavour

Le rover Opportunity, qui a débarqué sur Mars fin janvier 2004, est...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *