Ephéméride septembre 2010

Evénements et phénomènes astronomiques à observer au cours du mois de septembre 2010 Si vous possédez un instrument d'observation, une lunette astronomique, un télescope ou bien même une paire de jumelles, je vous invite à observer Jupiter et ses 4 satellites galiléens : Io, Europe, Ganymède et Callisto. Chaque nuit, vous pourrez constater leurs déplacements autour de la planète géante. En ce mois de septembre 2010, la planète est "au plus près" de nous avec seulement 591 millions de kilomètres. C'est donc le bon moment pour l'observer et même, la photographier … Selon l'instrument que vous utilisez, vous pourrez également distinguer les bandes nuageuses et colorées ainsi la grande tâche rouge, pourvu aussi que les conditions atmosphériques soient favorables !

Evénements et phénomènes astronomiques à observer au cours du mois de septembre 2010

Si vous possédez un instrument d’observation, une lunette astronomique, un télescope ou bien même une paire de jumelles, je vous invite à observer Jupiter et ses 4 satellites galiléens : Io, Europe, Ganymède et Callisto. Chaque nuit, vous pourrez constater leurs déplacements autour de la planète géante. En ce mois de septembre 2010, Jupiter est « au plus près » de nous avec seulement 591 millions de kilomètres. C’est donc le bon moment pour l’observer et même la photographier … Selon l’instrument que vous utilisez, vous pourrez également distinguer les bandes nuageuses et colorées ainsi que la grande tâche rouge, énorme tempête dont la taille est de 2,5 fois celle de la Terre, pourvu aussi que les conditions atmosphériques soient favorables !

Notre belle voisine et jumelle (par la taille) Vénus nous montre un joli croissant ce mois-ci. Sa magnitude ne cesse d’augmenter et atteindra les – 4,6, le 24 septembre. Dans ces conditions, il est toujours amusant et intéressant de la guetter dans le ciel bleu de la journée, en veillant bien sûr, à ne pas regarder le Soleil !

Jupiter et Ganymède
Jupiter et Ganymède photographiée par Fabio Carvalho
  • 1er septembre : Au crépuscule, Vénus est visible à proximité de Spica, l’étoile la plus brillante de la constellation de la Vierge.
    Rapprochement visuel entre le Dernier quartier de Lune et les Pléiades.
  • 3 septembre : La Lune est en conjonction avec la planète naine 7 Iris (celle-ci est invisible à l’oeil nu).
  • 6 septembre : Début d’une période favorable à l’observation de la lumière zodiacale.
    Conjonction de la Lune en croissant avec la planète naine 6 Junon.
  • 8 septembre : Nouvelle Lune.
    Notre satellite naturel est à son périgée : sa plus petite distance avec la Terre, 357 204 km. Fortes marées en prévision.
  • 9 septembre : Inclinaison maximum du pôle nord du Soleil vers la Terre, 7,2 °.
    Jeune croissant lunaire visible en conjonction avec Saturne.
    Maximum des « Perséides de septembre ». En moyenne 5 étoiles filantes par heure sont visibles.
  • 11 septembre : La Lune est en conjonction avec Vénus.
  • 14 septembre : La Lune est visible à proximité d’Antarès, supergéante rouge et étoile la plus brillante de la constellation du Scorpion.
  • 15 septembre : Premier Quartier de Lune.
    Non loin de notre satellite naturel, la planète naine Cérès est visible.
  • 17 septembre : Le Soleil arrive dans la constellation de la Vierge.
  • 19 septembre : Jupiter est en conjonction avec Uranus (celle-ci est invisible à l’œil nu).
    Possibilité de voir Mercure à l’aube, à environ 5° au-dessus de l’horizon est.
  • 20 septembre : La Lune est en conjonction avec Neptune (celle-ci est invisible à l’œil nu).
    Minimum de distance entre la Terre et deux planètes géantes : Jupiter et Uranus. La plus grosse planète du système solaire est « au plus prés de nous » depuis 1963 : 3,9 Unités Astronomiques (UA) soit 591 millions de km ! Quant à Uranus, 19 UA nous en sépare soit 2,8 milliards de km.
  • 21 septembre : La Lune est au plus loin de la Terre (apogée) à 406 173 km.
    Opposition de Jupiter et Uranus.
  • 23 septembre : Equinoxe de l’automne dans l’hémisphère nord.
    La Pleine Lune est en conjonction avec Jupiter et Uranus.
    Nouveau survol (flyby) d’Encelade par la sonde spatiale Cassini.
  • 24 septembre : Notre voisine Vénus est à son maximum de luminosité. Environ 24 % de sa surface éclairée par le Soleil est dirigée vers nous. Il est possible de l’observer en plein jour.
    Nouveau survol du plus gros satellite naturel de Saturne, Titan par la sonde spatiale Cassini.
  • 28 septembre : Rapprochement visuel de la Lune avec l’amas ouvert les Pléiades.

Quelles sont les planètes visibles ce mois-ci ?

  • Mercure est visible à l’aube, peu de temps avant le lever du Soleil. Son élongation maximale est le 19 septembre.
  • Vénus demeure le « premier astre visible » après le coucher du Soleil. Assez basse au-dessus de l’horizon, sa luminosité augmente jusqu’à la fin du mois.
  • Mars est toujours visible au crépuscule mais elle se couche de plus en plus tôt. Il faudra ensuite patienter 8 mois avant de la revoir !
  • Jupiter est quasiment levée dés le début de la nuit. Période très favorable pour l’observer en compagnie de ses 4 grands satellites naturels. La planète géante est en « opposition » le 21 septembre.
  • Uranus est visible dans la constellation des Poissons, non loin de Jupiter. Invisible à l’œil nu, un instrument est nécessaire pour l’observer.
  • Neptune est visible dans la constellation du Verseau. Invisible à l’œil nu, un instrument est nécessaire pour l’observer.

En complément :
Le logiciel gratuit Stellarium (Mac, Windows, Linux) vous permet de visualiser le ciel, les étoiles et les constellations à n’importe quelle heure de la journée.

Deep Sky Observing passe en revue les 110 objets du célèbre catalogue de Messier.

Je vous invite aussi à parcourir l’excellent site Shadow and Substance où de nombreuses animations illustrent les principaux phénomènes planétaires du mois et de l’année en cours : éclipses de Soleil, éclipses de Lune, étoiles filantes, occultation des satellites de Jupiter, etc.

Éphéméride rédigé à partir de l’indispensable « Guide du Ciel » de Guillaume Cannat.

[amazon-product align= »center » alink= »#701809″ region= »fr » tracking_id= »lecosm-21″]295133656X[/amazon-product]
More from X. Demeersman

Maximum des Perséides cette nuit ?

Durant la nuit du 11 au 12 août, la présence de la...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *