Ephéméride Mai 2011

Principaux phénomènes astronomiques de Mai 2011 à observer (à l’œil nu ou aux instruments)

Rassemblement planètaire visible à l'aube le 28 mai
Rassemblement planètaire visible à l'aube le 28 mai - Image : Stellarium

Ce mois-ci, festival de « rassemblements planétaires », en particulier très tôt le matin, parfois dans les lueurs aveuglantes du lever du Soleil. Après une relative longue période d’absence, on retrouvera donc Mars et Jupiter. En leur compagnie, celle que l’on nomme aussi l’étoile du Berger, la très brillante et non moins envoutante, Vénus. Depuis plusieurs mois, cette dernière ne se lasse pas de fréquenter le Soleil du matin, l’aube habillée d’or ou encore, l’Aurore « aux doigts de rose » laquelle, disait-on dans les temps anciens, rougissait lorsqu’elle voyait le Chasseur Orion !
A présent, que la grande constellation de l’hiver disparaît jour après jour, sous l’horizon, Aurore, inconsolable, pleure son amant déposant de la rosée un peu partout derrière elle …
Rappelons que le héros de la mythologie gréco-romaine eut des histoires d’amour avec de nombreuses conquêtes, dont certaines déesses. On raconte que par vengeance, Artemis l’aurait fait tuer par un Scorpion géant … Ou encore, que le roi Oenopion lui creva les yeux pour avoir courtiser l’une de ses filles, Merope.
Vous pouvez le voir, en ce moment, dans le crépuscule flamboyant s’enfoncer sous l’horizon ouest, il suit le Soleil dont il espère une guérison … !

  • 1er mai : Beau rassemblement planètaire à l’aube, réunissant la Lune, Mars, Mercure et Jupiter. Malheureusement inobservable en Europe.
  • 3 mai : Nouvelle Lune.
  • 4 mai : A voir au crépuscule, le beau « rapprochement visuel » d’un « jeune » et très fin croissant lunaire avec le légendaire amas ouvert des Pléiades.
  • 5 mai : Il y a 50 ans, Alan Sheppard devenait le premier américain a effectué un vol suborbital à 186 km d’altitude.
    Le jeune croissant lunaire et l’étoile la plus brillante du Taureau, Aldebaran sont réunis (visuellement) au crépuscule.
    L’astéroide 8 Flora (invisible à l’oeil nu) est en conjonction avec la Lune.
  • 6 mai : Maximum de l’essaim d’étoiles filantes « Eta Aquarides » (radient dans la constellation du Verseau) qui ravira surtout les observateurs de l’hémisphère sud.
  • 8 mai : Rapprochement visuel de Vénus et de Mercure.
  • 9 mai : Maximum du « récent » essaim d’étoiles filantes « Eta Lyrides » (radient dans la constellation de la Lyre). Une moyenne de 3 météores par heure est observable au cours de la nuit.
    Visible dans la constellation du Cancer (Cancri), la Lune – quasiment en premier quartier – flirte avec l’amas ouvert de la Crèche (M44, magnifique dans une paire de jumelles), également nommé amas de la Ruche ou Praesepe.
  • 10 mai : Premier quartier de Lune.
    Pour les parisiens et/ou ceux qui empruntent l’Avenue des Champs-Elysées à 19h03, le Soleil se glisse au centre de l’arche de l’Arc de Triomphe lorsqu’on est situé dans l’axe de l’avenue jusqu’au rond-point éponyme.
  • 11 mai : Beau rassemblement planétaire visible à l’aube, la déesse de l’Amour Vénus, aussi appelée « étoile du Berger » (en l’occurrence, l’étoile du matin Lucifer, luce = lumière) est en conjonction avec la gigantesque Jupiter et le messager des dieux, la petite Mercure.
  • 14 mai : Cette nuit, la Lune est en conjonction avec Saturne.
    Le Soleil arrive dans la constellation du Taureau (une des meilleures périodes de l’année, les jours sont remplis de la douceur du printemps par un Soleil généreux, haut dans le ciel et pas encore trop chaud !).
  • 15 mai : Plus petite distance entre la Terre et la Lune (périgée) pour ce mois-ci, 362 140 km.
  • 16 mai : Visible à l’aube, rassemblement planètaire réunissant les planètes Mercure et Vénus.
  • 17 mai : Pleine Lune.
  • 18 mai : La Lune est visible prés de l’étoile la plus brillante du Scorpion, la supergéante rouge Antarès.
  • 21 mai : Visible dans les lueurs de l’aube, le beau rassemblement planétaire réunissant Mercure, Mars et Jupiter.
  • 23 mai : Invisible à l’oeil nu, l’un des plus gros représentant de la ceinture d’astéroïdes, Vesta est en « conjonction avec la Lune.
  • 24 mai : Dernier Quartier de Lune.
    Celle-ci est en conjonction avec Neptune (invisible à l’oeil nu).
  • 25 mai : Il y a 50 ans, John Fitzgerald Kennedy prononçait son discours historique sur le projet d’envoyer un Homme sur la Lune et de le ramener sur Terre sain et sauf.
  • 27 mai : Plus grande distance (apogée) pour ce mois-ci entre la Lune et la Terre, 405 019 km.
  • 29 mai : Visible en fin de nuit, la Lune et Jupiter sont en conjonction géocentrique (rapprochement visuel).
  • 30 mai : Visible à l’aube, La Lune en très fin croissant flirte avec Mars.
    Il y a 40 ans, la sonde spatiale Mariner 9 s’élançait vers Mars.
  • 31 mai : Visible à l’aube, quelques 40 mn avant le lever du Soleil, un très fin croissant lunaire se fait discret près de Vénus.

 

Carte du ciel virtuelle et gratuite  : Stellarium, logiciel libre développé pour Mac, Windows, Linux.
SkyMapsCarte du ciel (en anglais) à télécharger chaque mois.

SEDS, catalogue de Messier passe en revue les 110 objets du célèbre catalogue de Messier, en français !

Shadow and Substance : Animations (Flash) des principaux phénomènes planétaires à venir (éclipses de Soleil, éclipses de Lune, étoiles filantes, occultation des satellites de Jupiter, etc.).

Éphéméride rédigé à partir de l’indispensable Le Guide du Ciel 2010-2011 de Guillaume Cannat.

Tags from the story
More from X. Demeersman

Trois projets de missions spatiales sélectionnées par la NASA

Lequel des trois projets d’exploration spatiale de la NASA sera choisi en...
Read More

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *