Ephéméride astronomique : semaine du 8 au 15 janvier 2012

Principaux événements célestes à observer du 8 au 15 janvier 2012

Jupiter, Io et Europe
Io et Europe, visibles côte à côte le 9 janvier (image créée avec l'app SkySafari+)

A ne pas manquer cette semaine, Io et Europe, deux des quatre satellites galiléens de l’énorme Jupiter, accolés visuellement durant plusieurs heures. Outre le plaisir de cerner les multiples nuances qui composent l’atmosphère de la planète géante, ce rassemblement ou rapprochement visuel compense la gêne occasionnée par la lumineuse Pleine Lune ! Comme c’est  à chaque fois le cas avec la Pleine Lune, la nuit est moins sombre, moins contrastée, inondée de la pâle lumière lunaire. L’observation du ciel profond (galaxies, nébuleuses, amas ouverts, etc.) devient un naufrage ! Contrairement aux idées reçues, observer la Pleine Lune n’est pas une bonne idée. Les reliefs sont écrasés, aplanis, par la lumière zénithale du Soleil sur notre satellite naturel. Plus d’ombres portées des reliefs, ce qui représente avant tout  la magie de l’observation de la Lune. Les meilleurs moments sont les premiers et/ou derniers quartiers de Lune, en particulier le terminateur, la limite entre le jour et la nuit !

> Envie de découvrir le ciel de Provence à l’oeil nu et aux télescopes ? Nous organisons des soirées d’observation (pour petits et grands) incluant l’hébergement (Mas La vitalis à l’Isle-sur-la-Sorgue). Renseignements ici.

Que peut-on observer cette semaine ?

9 janvier : Pleine Lune.
 A observer dans une lunette ou un télescope tout au long de la soirée, le rapprochement visuel de Io et Europe dans le voisinage de Jupiter (voir image ci-dessus).

Occultation de l'étoile Acubens par la Lune
Occultation de l'étoile Acubens par la Lune

11 janvier : Occultation de l’étoile Acubens ou Alpha Cancri (constellation du Cancer) par la Lune. Selon votre positon, l’étoile est frôlée en apparence par le disque lunaire. A observer à partir de 5h38 TU. A découvrir dans la même région du ciel, l’amas ouvert M67 et, plus célèbre, M44 ou Praesepe, aussi nommé « la Ruche ».

12 janvier : La Lune qui traverse le Lion, est visible à côté de Regulus, l’étoile la plus brillante de la constellation.

Conjonction de Vénus avec Neptune
Conjonction de Vénus avec Neptune

13 janvier : La très brillante Vénus est en conjonction avec Neptune. Cette dernière est impossible à voir à l’oeil nu.

14 janvier : La Lune et Mars croisent leurs chemins, rapprochement visuel.

Importer le calendrier

  

A venir :

– Conjonction de la Lune (en dernier quartier) avec Saturne, le 16 janvier.

Le Soleil

Le 10 janvier, le Soleil – dans la constellation du Sagittaire jusqu’au 20 janvier – sort de l’horizon à 8h37 puis se couche à 17h38.
Le 14 janvier, l’astre du jour se hisse au-dessus de l’horizon à 8h36 puis s’enfonce au sud-ouest à 17h43.
Depuis le 1er janvier, les jours se sont rallongés de 16 minutes ! Dans les prochaines semaines, la durée du jour va augmenter au grand galop, + 3 à + 4 minutes chaque jour.

Les planètes à observer

  • Mercure est visible plus d’une heure avant l’aube.
    Jamais très éloignée du Soleil, elle est aussi dans la constellation du Sagittaire.
  • Vénus est le premier astre visible au crépuscule, au-dessus de l’horizon sud-ouest.
    L' »étoile du Berger » est dans la constellation du Capricorne jusqu’au 18 janvier.
  • Mars est visible en deuxième partie de nuit. Le 14 janvier, la Lune vient lui porter compagnie quelques heures.
    Le « dieu de la guerre » brille dans la constellation du Lion.
  • Jupiter et ses quatre satellites galiléens (à voir aux jumelles, lunettes ou télescopes) demeurent visible tout au long de la première partie de la nuit jusqu’aux environs de 3h du matin.
    La plus grosse planète du système solaire, très brillante, passe de la constellation des Poissons au Bélier.
  • Saturne apparait au-dessus de l’horizon est dés 2h du matin.
    La célèbre planètes aux anneaux poursuit son long séjour dans la constellation de la Vierge.

Carte du ciel

Via Stelvision.com.

carte du ciel stelvsion

Bibliographie

L’éphéméride ci-dessus est rédigé à partir de ce guide indispensable !
De Guillaume Cannat : « Le Guide du Ciel 2011-2012 »  et « Le Guide du Ciel à l’oeil nu 2012 » aux éditions amds.

Du même auteur, pour tous ceux qui se lancent dans l’astronomie amateur ou désirent parfaire leurs connaissances techniques : « Le Guide du Ciel/les Instruments & le Guide de l’Astronomie de Loisir« , 130 pages, 12 € (amds-édition).

Tags from the story
,
More from X. Demeersman

La 2 875e comète découverte par SoHO intrigue les astronomes

La 2 875e comète découverte par le satellite SoHO intrigue les astronomes,...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *