Ephéméride astronomique : semaine du 27 août au 3 septembre 2012

Principaux événements célestes à observer entre le 27 août et le 3 septembre 2012

27 août : La Lune est en conjonction avec la planète naine Pluton. Cette dernière est invisible à l’oeil nu.

31 août : Pleine Lune. Sa distance est de 385 280 km.

Notre satellite naturel est en conjonction avec Neptune. La planète la plus éloignée du Soleil est impossible à voir à l’oeil nu.

Vraisemblablement vers 21 heures : pic d’activité de l’essaim météoritique les « Alpha Aurigides«  dont le radient comme son nom l’indique se situe à proximité de l’étoile Capella, la plus brillante (Alpha) de la constellation du Cocher (Auriga). Il est moins célèbre que les « Perséides » du 12 août car d’une intensité plus faible. Selon les témoignages d’observateurs, le cru 2007 fut, à la grande surprise, très important avec une moyenne de 130 météores par heure. D’ordinaire, ces étoiles filantes sont moins de 10 par heure à pénétrer l’atmosphère. En outre, la luminosité de la Pleine Lune devrait réduire (et gâcher) leur visibilité.

Les satellites galiléens Io et Europe projettent leur ombre sur Jupiter – A observer dans un instrument dés le lever de la planète géante, le 2 septembre vers 1 heure

Nuit du 1er au 2 septembre : A observer vers 1h du matin (peu de temps après son lever), les satellites galiléens Io et Europe projettent successivement leur ombre sur la surface de Jupiter.

2 septembre : Conjonction de la Lune avec Uranus (invisible à l’oeil nu).

A venir :

  • La Lune rend visite au Pléiades, le 7 septembre.

** Soirées-découverte du ciel d’été **, entre Avignon et Tarascon. Tous les mardis (sur réservation).

Le Soleil

Position du Soleil dans le Lion, le 2 septembre

Le Soleil est dans la constellation du Lion (Leo) depuis le 10 août.

Le 30 août, le Soleil sort de l’horizon est à 7h20, traverse la voûte céleste puis disparaît sous l’horizon ouest vers 20h40 (heure france métropolitaine).

Les planètes à observer

  • Mercure est visible à l’aube.
  • Vénus /Lucifer, étoile du matin. Brille au-dessus de l’horizon nord-est après 3h du matin.
  • Mars brille délicatement dans les lueurs du crépuscule. La planète rouge est de plus en plus difficile à observer.
  • Jupiter se manifeste au-dessus de l’horizon est, nord-est dés 1 heure du matin.
  • Saturne se rapproche de l’horizon au crépuscule. Fin de la période d’observation.

Cartes du ciel

Bibliographie

L’éphéméride ci-dessus est rédigé à partir du guide indispensable de Guillaume Cannat : « Le Guide du Ciel 2012-2013 : Tous les Spectacles Celestes de Juin 2012 à Juin 2013« .

Du même auteur, pour tous ceux qui se lancent dans l’astronomie amateur ou désirent parfaire leurs connaissances techniques : « Le Guide du Ciel/les Instruments & le Guide de l’Astronomie de Loisirs« , 130 pages, 12 € (amds-édition).

Tags from the story
More from X. Demeersman

Des centaines d’étoiles en formation observées par le satellite Herschel

Le télescope spatial Herschel qui débute ses observations dans la banlieue terrestre...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *