Ephéméride astronomique : semaine du 23 au 30 juillet 2012

Principaux événements célestes à observer entre le 23 et le 30 juillet 2012

Lune Mars Saturne
La Lune en compagnie de Mars le 24 juillet puis de Spica, le 25 juillet

24 juillet, au crépuscule : A voir au-dessus de l’horizon sud-ouest, beau croissant lunaire en-dessous de Mars.

25 juillet, au crépuscule : La Lune, presque en premier quartier, se promène à proximité de Saturne (présente dans la constellation de la Vierge).
La Lune est égalemet en conjonction avec l’étoile la plus brillante de la Vierge, Spica (l’épi). Celles et ceux qui sont en Patagonie ou l’Antarctique pourront assister à son « occultation » par notre satellite naturel.

26 juillet : Premier Quartier de Lune.

28 juillet, au crépuscule : De passage dans la constellation du Scorpion, la Lune surplombe la belle étoile rouge (supergéante rouge !) qui domine l’horizon sud du ciel d’été, Antarès (anti-Arès, « rivale de Mars »).

29 juillet : Plus petite distance entre la Terre et la Lune (périgée), 367 310 km.
Maximum d’activité pour l’essaim d’étoiles filantes des « Alpaha Capricornides« . A ne pas confondre avec les célèbres « Perséides » dont l’activité culmine comme chaque année, le 12 août. Comme leur nom l’indique, ces météores ont leur radient dans la constellation du Capricorne, prés d’Algedi, son étoile la plus brillante. Il y a en moyenne 5 météores par heure qui pénètrent dans notre atmosphère à la vitesse relativement lente de 23 km/s.

30 juillet, fin de nuit- aurore : Jupiter règne au centre de l’amas ouvert des Hyades (beaucoup plus distant !). Son éclat rivalise avec celui d’Aldebaran (proche visuellement), l’étoile la plus brillante du Taureau qui figure aussi son oeil.

A venir :

  • Pleine Lune, le 2 août.
  • Maximum de la pluie d’étoiles filantes les « Perséides », le 12 août.

 Soirées d’observation en Provence, entre Avignon et Tarascon. Cet été, tous les mardis (sur réservation).

Le Soleil

Soleil Cancri
Le Soleil entre dans la constellation du Cancer, le 20 juillet

Le Soleil entre dans la constellation du Cancer (Cancri) le 20 juillet.

Le 26 juillet, le Soleil sort de l’horizon nord-est à 6h39, traverse la voûte céleste puis disparaît sous l’horizon nord-ouest vers 21h33 (heure france métropolitaine).

Les planètes à observer

  • Mercure est invisible car dans le même champ que le Soleil.
  • Vénus /Lucifer, étoile du matin. Apparaît en fin de nuit, environ 1 heure avant le lever du Soleil.
  • Mars brille dans la constellation de la Vierge. Le Soleil couchant la rattrape. Idem pour Saturne.
  • Jupiter paraît trois heures environ avant le lever du Soleil.Visible parmi les étoiles (les nymphes de la pluie) des Hyades.
  • Saturne est observable dans la constellation de la Vierge. La période favorable à son observation touche à sa fin.

Cartes du ciel

Bibliographie

L’éphéméride ci-dessus est rédigé à partir du guide indispensable de Guillaume Cannat : « Le Guide du Ciel 2012-2013 : Tous les Spectacles Celestes de Juin 2012 à Juin 2013« .

Du même auteur, pour tous ceux qui se lancent dans l’astronomie amateur ou désirent parfaire leurs connaissances techniques : « Le Guide du Ciel/les Instruments & le Guide de l’Astronomie de Loisirs« , 130 pages, 12 € (amds-édition).

Tags from the story
More from X. Demeersman

Ephéméride astronomique : semaine du 23 au 29 avril 2012

Principaux événements célestes à observer entre le 23 et le 29 avril...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *