Ephéméride astronomique : semaine du 15 au 22 avril 2013

Principaux événements célestes à observer entre le 15 et le 22 avril 2013

"Lyride" et aurore polaire photographiés en 2012 par Shawn Malone - L'activité solaire ces jours-ci peut à nouveau déployer une série d'aurores dans les régions situées au plus hautes latitudes
« Lyride » et aurore polaire photographiés en 2012 par Shawn Malone – L’activité solaire ces jours-ci peut à nouveau déployer une série d’aurores dans les régions situées au plus hautes latitudes

Pluie d’étoiles filantes les « Lyrides »

En dépit de la Lune dont l’éclat croissant géne l’observation des « objets » célestes les plus délicats, il est possible de surprendre plusieurs météores appartenant à l’essaim des « Lyrides ». Les petits grains de poussières raient furtivement le ciel nocturne en pénétrant la haute atmosphère. Les étoiles filantes devraient plus nombreuses entre le 21 et 22 avril. Néanmoins le pic d’activité peut être décalé de quelques heures voire un jour ou deux comme cela a déjà été observé. Les spécialistes attendent une moyenne de 20 météores par heure. Un sursaut atteignant 90 météores n’est pas exclu.

☄ et aussi : voir et revoir les plus belles photos de la comète PanSTARRS

✴ ✴ ✴ ✴ ✴ ✴ ✴ ✴ ✴ ✴ ✴ ✴ ✴ ✴ ✴ ✴ ✴ ✴ ✴ ✴ ✴ ✴ ✴

☽  Lundi 15 avril | Plus grande distance entre la Terre et la Lune (apogée) : 404 863 km. Notre notre satellite naturel est en conjonction avec l’astéroïde Vesta au sein de la constellation du Taureau.

☽  Jeudi 18 avril | Premier Quartier de Lune.
☼  Poursuivant sa route perpétuelle sur l’écliptique, le Soleil fait son entrée dans la constellation du zodiaque du Bélier (Aries).

☽ Dimanche 21 avril | La Lune rend visite ― conjonction géocentrique ― à l’étoile la plus brillante du Lion (Leo), Regulus.

Lundi 22 avril | Maximum de l’essaim météoritiques les « Lyrides« . De 20 à 90 météores par heure pourraient animer le firmament. Comme leur nom l’indique, ces débris probablement issus de la comète C/1861 GI Thacher, « pleuvent « depuis le radiant situé dans la constellation de la Lyre. La Lune gibbeuse géne l’observation des étoiles filantes les plus fines et délicates.

A venir :

  • Pleine Lune et éclipse partielle de la Lune, le 25 avril


Télescope chez astroshop

Le Soleil

Position du Soleil entre Bélier et Poissons, le 18 avril
Position du Soleil entre Bélier et Poissons, le 18 avril

Arrivée du Soleil dans la constellation du Bélier (Aries) le 18 avril.
Le Soleil culmine à 58° au-dessus de l’horizon sud, vers midi (variable selon latitude).

Les planètes à observer

  • Mercure () demeure très difficile à observer à l’aube car rasante au-dessus de l’horizon est.
  • Vénus () amorce son retour au crépuscule. A partir du 30 avril, elle sera suffisamment écartée du Soleil couchant pour espèrer l’observer dans les brumes au-dessus de l’horizon ouest, nord-ouest.
  • Mars () est impossible o observer. La planète rouge se cache derrière le Soleil.
  • Jupiter () est toujours visible dans la Taureau. La planète géante s’enfonce sous l’horizon vers minuit ! La période d’observation approche de son terme.
  • Saturne () est installée dans la constellation de la Balance et surgit au-dessus de l’horizon Est dés 21h30. La planète géante est en opposition le 28 avril !

Cartes du ciel

Conjonction de la Lune - et éclipse partielle de la Lune -  avec Saturne au-dessus de l'horizon est le 25 avril vers 21h30
Conjonction de la Lune – et éclipse partielle de la Lune – avec Saturne au-dessus de l’horizon est le 25 avril vers 21h30

Neave Planetarium, carte du ciel virtuelle, sur internet

Retrouvez notre sélection des meilleures carte du ciel virtuelles pour iPhone, iPod Touch, iPad.

Bibliographie

L’éphéméride ci-dessus est rédigé à partir du guide indispensable de Guillaume Cannat : « Le Guide du Ciel 2012-2013 : Tous les Spectacles Celestes de Juin 2012 à Juin 2013« .

Tags from the story
More from X. Demeersman

L’intimité de la galaxie du Petit Nuage de Magellan observée par le télescope Spitzer

Située à environ 200 000 années-lumière dans la constellation du Toucan, le...
Read More

2 Comments

  • Bonjour,
    La nuit du 22 avril 2013 à 22:32 j’ai aperçu à Paris (75007) une étoile filante ou bolide. Je n’étais pas au courant des Lyrides donc je l’ai vu par hasard, sa luminosité a été assez intense pour attirer mon regard à travers de la fenêtre.
    Dans ma vie j’ai vu plus d’une centaine d’étoiles filantes mais cette fois c’était différent : d’abord par l’impression de très basse altitude (peut-être celle des hélicoptères), la taille, la lumière irradié d’un rose-rouge intense (un effet du crépuscule ?), elle n’a pas laissé une trainée lumineuse derrière son passage. Bien que je l’ai vu 3-4 secondes, le temps d’arriver de derrière mon bâtiment (coté Trocadéro) et se cacher derrière les toits (direction Luxembourg) je pense n’avoir vu q’ une partie de son parcours. Je n’ai pas entendu aucun son.
    Bref, c’était magnifique à voir au point de vouloir le partager avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *