Ephéméride août 2010

Comme chaque année, le mois d'août est ponctué de nombreuses étoiles filantes. Les Perséides n'ont de cesse d'éblouir tous ceux qui se sont étendus sur le sable ou l'herbe, sous un ciel dénué de nuages …, les yeux gourmands et attentifs. Surfant sur la médiatisation de ce phénomène, la Nuit des Etoiles fut crée il y a 20 ans. Aujourd'hui, c'est devenu un rendez-vous important que tous les fans d'astronomie ne sauraient manquer. Une belle occasion pour les amateurs et les professionnels de partager leur passion avec le grand public, rapprochant un peu plus les étoiles du regard du citoyen moderne, aveuglé par les luminaires urbains.

Petits et grands événements astronomiques à observer en août 2010

Quatre planètes au crépuscule
Quatre planètes au crépuscule photographiées par Jia Hao

Comme chaque année, le mois d’août est ponctué de nombreuses étoiles filantes. Les Perséides n’ont de cesse d’éblouir tous ceux qui se sont étendus sur le sable ou l’herbe, sous un ciel dénué de nuages …, les yeux gourmands et attentifs.
Surfant sur la médiatisation de ce phénomène, la Nuit des Etoiles fut crée il y a 20 ans. Aujourd’hui, c’est devenu un rendez-vous important que tous les fans d’astronomie ne sauraient manquer. Une belle occasion pour les amateurs et les professionnels de partager leur passion avec le grand public, rapprochant un peu plus les étoiles du regard du citoyen moderne, aveuglé par les luminaires urbains.

Outre le classique essaim météoritique des Perséides, ce mois d’août est marqué par la réunion de trois planètes au crépuscule. Avis aux photographes et observateurs : Vénus, Mars et Saturne campent au-dessus de l’horizon ouest. Très belle conjonction où, pendant quelques jours, les planètes dansent un improbable ballet.

  • 1 août : Durant quelques jours, le Soleil se couche au centre de l’Arc de Triomphe du point de vue du rond-point des Champs-Elysées. Le même « phénomène » a lieu le 10 mai.
  • 2 août : L’inclinaison des anneaux de Saturne passe progressivement de + 3,2° à + 4,8°.
  • 3 août : Dernier Quartier de Lune.
  • 4 août : Rapprochement visuel entre la Lune et les Pléiades en deuxième partie de nuit.
  • 5 août : Trois planètes sont réunies au-dessus de l’horizon au crépuscule : Vénus, Mars et Satrune. Belle conjonction à observer !
    Entre 20h40 et 20h46, Vénus occulte l’étoile PPM 158 306 !
  • 9 août : Vénus et Jupiter sont en opposition : quand l’une se couche à l’horizon ouest, l’autre se lève au-dessus de l’horizon est.
  • 10 août : Nouvelle Lune.
    Notre satellite naturel est aussi à son périgée : sa plus petite distance avec la Terre qui, pour cette lunaison, est de 357 869 km.
    Le Soleil entre dans la constellation du Lion.
  • 11 août : Nouveau survol de la sonde spatiale Cassini du plus gros satellite naturel de Saturne, Titan.
  • 12 août : Maximum de la célèbre pluie d’étoiles filantes de l’été, les Perséides. La Lune qui se couche tôt offre des conditions très favorables à l’observation de ces météores. Plusieurs dizaines par heure peuvent être surprises au cours de leurs plongées dans l’atmosphère. Il n’est pas rare de voir de véritables et superbes « bolides » !
    Pour les observateurs placés aux tropiques, conjonction d’un fin croissant lunaire avec la petite Mercure.
    Les quatre satellites « galiléens » de Jupiter sont visibles regroupés à l’est.
  • 13 août : A observer au crépuscule, la Lune en conjonction avec Saturne, Mars et Vénus.
  • 16 août : Premier Quartier de Lune.
  • 17 août : La Lune est en conjonction avec l’étoile Antarès, supergéante rouge qui brille dans la constellation du Scorpion.
  • 18 août : La Lune est en conjonction avec la planète naine Cérès. Invisible à l’œil nu.
  • 19 août : Il y a 50 ans, les soviétiques lançaient Korabl-Sputnik 2 avec à son bord, 2 chiens, des rats, des souris et des mouches. Ils revinrent tous sains et saufs.
    La Terre et Neptune sont au plus près : 29 Unités Astronomiques (1 UA = 149 millions de km) soit 4,339 milliards de km !
  • 20 août : A observer au crépuscule, conjonction de Vénus avec Mars, nos deux planètes voisines.
    Opposition de Neptune.
    35 éme anniversaire du lancement de la sonde Viking I qui, près d’un an plus tard, fut le premier objet de fabrication humaine à se poser sur le sol martien.
  • 21 août : La planète naine Iris est visible à proximité de l’amas ouvert Messier 35.
  • 24 août : Pleine Lune.
  • 25 août : La Lune est au plus loin de la Terre (apogée) à 406 370 km..
  • 26 août : A observer avec une paire de jumelles, une lunette astronomique ou un télescope, l’alignement des quatre satellites galiléens de Jupiter. Du plus près au plus loin, on peut voir Io, Europe, Ganymède et Callisto.
  • 31 août : Rapprochement visuel de la Lune avec l’amas ouvert les Pléiades.

Quelles sont les planètes visibles ce mois-ci ?

  • Vénus continue d’occuper la place de « premier astre visible » après le coucher du Soleil. Elle se rapproche « visuellement » de Mars et Saturne.
  • Mars demeure visible au crépuscule jusqu’au 20 août. Elle s’acoquine avec Saturne puis Vénus (rapprochement visuel) durant les 2 premières semaines d’août. A ne pas manquer !
  • Jupiter se lève de plus en plus tôt au-dessus de l’horizon est. Nous entrons dans une période favorable à son observation.
  • Saturne est encore visible au crépuscule. Non loin d’elle, campe Mars bientôt rejointe par Vénus, ce qui offre de superbes conjonctions après le coucher du Soleil !
  • Uranus est visible dans la constellation des Poissons, non loin de Jupiter, autour de minuit.
  • Neptune est visible dans la constellation du Verseau. Elle est en opposition le 20 août.

En complément :
Le logiciel gratuit Stellarium (Mac, Windows, Linux) vous permet de visualiser le ciel, les étoiles et les constellations à n’importe quelle heure de la journée.

Deep Sky Observing passe en revue les 110 objets du célèbre catalogue de Messier.

Je vous invite aussi à parcourir l’excellent site Shadow and Substance où de nombreuses animations illustrent les principaux phénomènes planétaires du mois et de l’année en cours : éclipses de Soleil, éclipses de Lune, étoiles filantes, occultation des satellites de Jupiter, etc.

Éphéméride rédigé à partir de l’indispensable « Guide du Ciel » de Guillaume Cannat.

[amazon-product align= »center » alink= »#701809″ region= »fr » tracking_id= »lecosm-21″]295133656X[/amazon-product]
More from X. Demeersman

Panspermie : Y a-t-il des « oasis de vie » dans la Voie lactée ?

La vie sur Terre a-t-elle éclôt par la panspermie ? Si c’est...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *