Deux des étoiles les plus massives de la galaxie observées par Hubble

WR 25 et Tr16-244
WR 25 et Tr16-244, au sein de l'amas ouvert Trumpler 16, situé dans la nébuleuse de la Carène

Deux des étoiles les plus massives connues dans notre galaxie ont fait l’objet d’une récente observation avec le télescope spatial Hubble. Elles se situent à l’intérieur de l’immense nébuleuse de la Carène, à environ 7 500 années-lumière de nous. Non loin d’elles brillent la championne toutes catégories des étoiles les plus massives, Eta Carina.

Longtemps restées mystérieuses, WR 25 (la plus brillante en bas de l’image ci-contre) et Tr16-244 (à gauche de WR 25, à 11 h et aussi sur la deuxième image ci-dessous) se sont davantage révélées à l’objectif des caméras du télescope spatial ! C’est WR 25 qui est la deuxième étoile la plus massive connue, avec environ 50 fois la masse de notre Soleil. Elle possède un compagnon, nettement plus modeste, environ deux fois moins massive, qui lui tourne autour en 208 jours.

Quant à Tr 16-244, elle est triple. Ses deux compagnons sont si proche l’un de l’autre qu’ils est difficile de les séparer avec le télescope, d’autant que leur luminosité est très grande et gène l’observation. Elles auraient des périodes de plusieurs dizaines à plusieurs centaines de milliers d’années dans leur révolution autour de la principale.

Il est probable que ces gigantesques étoiles et leur extraordinaire vent solaire soient à l’origine des « globules » de gaz présents autour, éléments et étapes primordiales dans la formation d’étoiles, que l’ont peut observer et découvrir dans cette magnifique nébuleuse, merveilleuse, qu’il faut découvrir et parcourir en images par ici.

WR 25 et Tr16-244
Dans la nébuleuse de la Carène, où se situent WR 25 et Tr16-244, deux des étoiles les plus massives de la galaxie

Télécharger l’image en très haute résolution ici.

Crédit photo : NASA, ESA, and J. Maíz Apellániz (Instituto de Astrofísica de Andalucía, Spain).

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2015 Xavier Demeersman
More from X. Demeersman

L’étoile à la rotation la plus rapide jamais observée

Découverte dans la nébuleuse de la Tarentule, de l’étoile à la vitesse...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *