Découverte d’une exoplanète habitable

Illsutration de la planète habitable Kepler-22 b
Illsutration de la planète habitable Kepler-22 b

Le satellite Kepler a découvert 2 326 exoplanètes candidates et vient de confirmer l’existence de Kepler-22 b, une exoplanète un peu plus grande que la Terre en orbite autour d’une étoile comme le Soleil, au milieu de la « zone habitable ».

Lancé en 2009, le satellite Kepler a pour mission la recherche d’exoplanètes par transit. Ainsi,  ce sont plusieurs dizaines de milliers d’étoiles (plus pou moins semblables à notre Soleil) qui sont surveillées, attendant patiemment qu’un corps de petite masse passe devant son étoile. La légère baisse de luminosité signale alors aux astronomes l’éventuelle présence d’une planète. Reste ensuite à déterminer sa distance, sa taille, sa masse et sa densité ! La planète est ensuite confirmée lorsqu’elle a été observée à trois reprise en transit devant son soleil !

En février 2011 (lire l’article à ce sujet) , la NASA en charge de la mission Kepler avait annoncée avoir débusquer 1 235 exoplanètes dans 170 systèmes extrasolaires différents ! Parmi elles, 68 pourraient avoir la même taille que la Terre et mieux, 54 seraient situées dans la « zone habitable » de leur étoile ! Beaucoup de ces exoplanètes restent encore à être confirmé par Kepler et des observations terrestres.

A ce chiffre déjà important, s’ajoute désormais 1 094 nouvelles exoplanètes candidates ! Le catalogue des découvertes de la mission Kepler s’élève à 2 326 exoplanètes (et la mission n’est pas terminée) ! C’est un accroissement de 89 % par rapport à la première campagne d’observation.
A ce jour, il y aurait dans la nasse du télescope spatial 207 planètes d’une taille comparable à celle de la Terre, 680 super-Terres (masse supérieure à la Terre), 1 181 planètes de taille équivalente à Neptune (4 fois la taille de la Terre), 203 de la même taille que Jupiter et 55 seraient encore plus grande.

Au cours de cette campagne de recherches menée entre mai 2009 et septembre 2010, les astronomes ont trouvé 48 nouvelles planètes gravitant dans la « zone habitable » de leur étoile, c’est à dire ni trop près ni trop loin, dans un espace d’une largeur variable selon les caractéristiques de l’étoile-hôte, où les conditions sont favorables à la vie.

Comparaison de l'orbite de Kepler-22 b avec celles du système solaire interne
Comparaison de l'orbite de Kepler-22 b avec celles du système solaire interne

Parmi elles, la planète Kepler-22 b, dont le rayon est 2,4 fois celui de la Terre, a été confirmée. Elle a été observée par 3 fois transitant devant son étoile laquelle ressemble beaucoup à notre Soleil (l’étoile Kepler 22 est un tantinet plus petite et plus froide). Kepler-22 b se promène au milieu de la « zone habitable » du système extrasolaire sur une période de 290 jours ! Une révolution qui, transposée dans notre système solaire, la placerait entre Vénus (période de révolution : 224 jours) et la Terre (365 jours et 6 h). En dépit de toutes ces données qui font de Kepler-22 b un monde habitable, nul ne peut dire encore si sa surface est solide ou, en revanche, gazeuse, métallique … ! Si c’est une planète tellurique, la température moyenne à sa surface est évaluée à 22 °C ! Il pourrait y faire « bon vivre » ! Reste à parcourir environ 600 années-lumières pour aller la visiter … Ce n’est pas pour tout de suite !

Nous avons peut-être des voisins. Par « voisins », il faut entendre une vie (quelle est la meilleure définition de la vie ?), des êtres vivants (et il y aurait peu de chances qu’ils nous ressemblent) sur une autre planète que la nôtre !

En vidéo, conférence de la NASA pour l’annonce des découvertes du satellite Kepler :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=en5OObU0ryU[/youtube]

Source : NASA/kepler.

Crédit photo : NASA/Ames/JPL-Caltech.

More from X. Demeersman

La grappe de jeunes étoiles NGC 411 photographiée par Hubble

NGC 411, l’amas ouvert qui ressemble à s’y méprendre à un amas globulaire....
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *