Découverte de la première exoplanète rocheuse

Image d'artiste représentant la planète Corot 7b à proximité de son étoile
Image d'artiste représentant la planète Corot-7b à proximité de son étoile

Déjà découverte au début du mois de février 2009 par le satellite européen CoRoT (lire l’article « Plus petite exoplanète jamais découverte ») et très remarquée pour être la plus petite exoplanète jamais découverte …, Corot-7b s’est révélée davantage à l’équipe d’astronomes qui la traque depuis des centaines de nuit ! Le spectographe HARPS – spécialement conçu pour étudier les lointaines exoplanètes et utilisé sur le télescope de 3,6 m de l’Observatoire de La Silla de l’ESO a longuement et patiemment scruté l’étoile Corot 7, situéé à 500 années-lumière de notre système solaire.
Connaissant déjà la taille de Corot-7b (1,75 fois celle de la Terre), les astronomes réussirent à établir sa masse et sa densité. L’observation de plus de 150 transits devant son étoile furent nécessaires ! Il a été observé et calculé qu’elle a une masse de seulement de 5 fois celle de la Terre et une densité de 5,6 g/cm3. Ce qui la rapproche de notre planète qui possède une densité de 5,52 g/cm3 ! Corot-7b pourrait donc être une planète rocheuse dite tellurique, à l’instar de la Terre, Mars, Mercure ou Vénus. La première a avoir été découverte !

Belle découverte qui augure d’un avenir prometteur pour la chasse aux petites planètes telluriques. Le rêve de découvrir un jour une planète semblable à la notre, se poursuit !

Toutefois, il est important de souligner que dans le cas précis de Corot-7b, les chances d’y trouver des formes de vies sont indiscutablement nulles ! La planète gravite trop prés de son étoile, à 2,5 millions de km soit une distance 23 fois plus petite que celle qui sépare le Soleil de Mercure dans notre système solaire ! Rappelons que la Terre est à 150 millions de km du Soleil. Inutile de dire que les températures sont très élevées – les astronomes l’évalue à 2 000°C en surface – et que les conditions sont beaucoup trop extrêmes pour que de la vie s’y soit développée.

Outre l’étude approfondie de l’exoplanète tellurique Corot-7b, le spectrographe HARPS a permit la découverte d’un nouveau compagnon à l’étoile-mère. Une super-terre nommée Corot-7c. Sa masse est d’environ 8 fois celle de la Terre. Son orbite est décrit en 3 jours et 17 heures  ! Les astronomes auront cependant beaucoup de difficultés pour calculer sa taille et sa densité car ils ne peuvent pas l’observer en transit devant son étoile.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=lWOwo0JwxA8[/youtube]

La vidéo ci-dessus montre un zoom sur la région du ciel où se situe l’étoile Corot 7, semblable au Soleil, et ses planètes compagnes récemment découvertes.

Vous pouvez lire également l’article « Première preuve de l’existence d’une exoplanète rocheuse » de l’Observatoire de Paris consacré à la découverte.

Crédit photo : ESO/L. Calcada.

More from X. Demeersman

La pluie d’étoiles filantes des « Géminides » en photos

Probablement la plus belle pluie d’étoiles filantes de l’année. Des météores de...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *