Découverte de 32 exoplanètes avec le spectographe HARPS de l’ESO

Le système extrasolaire Gliese 667
Le système extrasolaire Gliese 667 (cliquez pour agrandir)

L’équipe de l’Observatoire de Genève emmenée par Michel Mayor et Stéphane Udry a annoncée, le 19 octobre, la découverte de 32 exoplanètes, réalisées avec le spectrographe High Accuracy Radial Velocity Planet Searcher (HARPS) qui est installé au foyer du télescope de 3,6 m de l’Observatoire de La Silla de l’ESO.

En l’espace de 5 ans, HARPS a permis la découverte de 75 exoplanètes sur les 400 connues à ce jour. Un beau tableau de chasse qui compte, qui plus est, de nombreuses « super-terres », des planètes dont la masse avoisine celle de la Terre (entre 1 et 20 masses terrestres). Le spectrographe est à l’origine de la découverte de 24 d’entre elles sur 28 !

Les chercheurs qui ont participé à cette belle moisson de planètes extra-solaires ont employés la méthode de la vitesse radiale sur le puissant spectrographe.

Nombre de ces exoplanètes font parties de systèmes planétaires multiples, jusqu’à 5 planètes autour de la même étoile. Il en existe aussi, plus rares, dans des systèmes triples d’étoiles, tel l’ensemble Gliese 667 représenté dans une « vue d’artiste » ci-dessus ou dans la vidéo qui suit. Les astronomes y ont détecté la présence d’une planète – Gliese 667c – ayant 6 fois la masse de la Terre. Il y a quelques semaines, Michel Mayor et le spectrographe HARPS faisaient aussi parler d’eux pour la découverte d’un monde solide d’une densité comparable à celle de notre planète.

En savoir plus sur le site de l’ESO.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=qJP8jT7xFR0[/youtube]

Crédit photo : ESO.

More from X. Demeersman

La nébuleuse d’Orion dans toute sa splendeur

L’ESO vient de publier un superbe cliché de la nébuleuse d’Orion retravaillé...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *