De mystérieux panaches observés dans l’atmosphère de Mars

MAVEN
Illustration de la sonde spatiale MAVEN dédiée à l'observation de l'atmosphère de Mars
panache 250 km altitude mars
Panache observé mars 2012 à environ 250 km d’altitude dans l’atmosphère martienne

De mystérieux panaches ont été observés par des astronomes amateurs se déployant durant plusieurs jours à très haute altitude dans l’atmosphère (pourtant ténue) de Mars. En fouillant les archives d’Hubble, une équipe de chercheurs a décelé le même phénomène en 1997.

D’étranges panaches s’élevant parfois à très haute altitude dans l’atmosphère de Mars intriguent les scientifiques. Ceux-ci furent vraisemblablement remarqués pour la première fois, en mars et avril 2012, par des astronomes amateurs qui produisaient des images de notre voisine. Détectés sur le limbe de la planète rouge, ils peuvent atteindre quelque 250 km d’altitude et se déployer durant une dizaine de jours, se modifiant sans cesse, dans un espace vaste de 1 000 x 500 km. C’est très surprenant, soulignent les chercheurs, car habituellement, les formations nuageuses observées ne s’élèvent pas au-dessus de 100 km dans la très fine atmosphère martienne. « À environ 250 km, la séparation entre l’atmosphère et l’espace est très ténue explique Agustin Sanchez-Lavega (Universidad del País Vasco, Espagne) qui a dirigé l’étude publiée dans Nature, donc les panaches rapportés sont extrêmement inattendus ».

plume on mars
Mystérieux panaches dans la haute atmosphère de Mars

Aucune sonde spatiale présente en orbite n’a relevé ce phénomène au cours des deux dernières décennies. Sans doute en raison de leurs positions, relatives à Mars, qui n’étaient pas favorables. Les seuls témoins qui ont pu aider les chercheurs dans leur enquête sont donc les amateurs (base de données entre 2001 et 2014 !) et aussi Hubble, lequel a régulièrement épié la petite planète rouge depuis 25 ans. Plusieurs tempêtes ou formations nuageuses furent ainsi mises en exergue, mais aucune ne dépassait les 100 km d’altitude. Toutefois en parcourant les images capturées par le télescope spatial entre 1995 et 1999, un panache comparable à ceux de 2012 a attiré leur attention. Il datait du 17 mai 1997.

panaches atmosphère de Mars Hubble
Panaches au-dessus de Mars en mai 1997, phootgraphiés par Hubble

Bien entendu, la nature de ces phénomènes jusqu’ici insoupçonnés interroge les chercheurs. Qu’est-ce qui peut provoquer ces soulèvements de matière à une altitude aussi élevée ? « Une idée dont nous avons discuté est qu’ils sont causés par un nuage réfléchissant de glace d’eau, de glace carbonique ou de poussières commente Agustin Sanchez-Lavega mais cela demande des écarts exceptionnels dans les modèles de circulation atmosphérique standards pour expliquer la formation de ces nuages à des altitudes aussi élevées ».

Pour son collègue Antonio Garcia Munoz qui a participé à ces recherches « une autre idée est qu’ils (les panaches) sont relatifs à une émission aurorale, car en effet des aurores ont été observées précédemment à ces positions, liées à une région connue en surface où il y a une importante anomalie dans le champ magnétique de la croûte ».

Pour en savoir plus, il nous faudra patienter les recherches entreprises avec l’orbiteur MAVEN (NASA), arrivé fin 2014 et dédié à l’étude de l’atmosphère martienne, et l’arrivée de la sonde ExoMars Trace Gas Orbiter (ESA) dont le lancement est prévu en 2016.

Crédit photos : W. Jaeschke, D. Parker et JPL, NASA, STScI.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2015 Xavier Demeersman
Tags from the story
, ,
More from X. Demeersman

La supernova Cassiopeia A en 3D

[youtube]http://fr.youtube.com/watch?v=k0QLvq-OpEk[/youtube]
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *