De mystérieuses ondulations autour d’une très jeune étoile

vagues dans un disque de poussière autour d'une étoile
Ondulations dans le disque de poussière qui entoure la très jeune étoile AU Microscopii. L’image de SPHERE (2014) est plus détaillée que celles d’Hubble (2010 et 2011)

Des ondulations dans le disque de poussières de la très jeune étoile AU Microscopii.

Une équipe d’astronomes a fait une étrange découverte au sein du disque de poussière qui entoure AU Microscopii (AU Mic), une étoile située à seulement 32 années-lumière de nous. Constitué de débris de collisions d’astéroïdes, leurs observations de celui-ci réalisées avec l’instrument SPHERE (Spectro-Polarimetric High-contrast Exoplanet REsearch) installé sur le VLT, ont en effet montré de surprenantes ondulations. « Ces structures arborent une forme arquée, ou ondulée, bien différente de ce qui a déjà été observé par le passé » commente Anthony Boccaletti, chercheur du LESIA qui a dirigé ces recherches publiées dans Nature. Cinq vagues ont été mises en évidence, à différentes distances. L’équipe a pu constaté qu’elles étaient aussi présentes sur les images d’Hubble de 2010 et 2011. Etonnement, ce sont les structures les plus éloignées de l’étoile centrale qui se déplacent le plus vite : jusqu’à 40 000 Km/h. Trois d’entre elles pourraient même s’échapper de l’attraction gravitationnelle de AU Mic.

Selon les astronomes, ces vitesses élevées exclut l’hypothèse que des planètes seraient responsables de ces perturbations. Pour le moment, la piste privilégiée pour expliquer ce phénomène est l’hyperactivité de cette jeune étoile âgée d’environ 12 millions d’années. L’un des auteurs, Glenn Schneider (observatoire Steward) explique : « L’un de ses sursauts a pu déclencher quelque chose sur l’une des planètes – si planètes il y a : à titre d’exemple, une violente expulsion de matière qui se propagerait à présent au travers du disque, propulsée par l’intensité de l’éruption. » Une enquête approfondie avec le très prometteur SPHERE, ainsi qu’au moyen d’ALMA, est au programme de l’équipe qui espère pouvoir faire la lumière sur ce mystère.

Crédit photo et vidéo : ESO, NASA, ESA, Hubble

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2015 Xavier Demeersman
Tags from the story
, , , , , ,
More from X. Demeersman

Ephéméride astronomique : semaine du 1er au 8 janvier 2012

Principaux événements célestes à observer du 1er au 8 janvier 2012 Le...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *