De lointaines galaxies amplifiées par des quasars

Lentilles gravitationnelles crées par des quasars
Lentilles gravitationnelles crées par des quasars

Le télescope spatial Hubble observe de rares effets de lentilles gravitationnelles créés par des quasars.

L’effet de lentille gravitationnelle prédit par le physicien Albert Einstein a été de nombreuses fois vérifié par les astronomes. Les cas les plus fréquents et connus sont ceux produits par les grappes ou amas de galaxies. Très massifs, ils déforment significativement l’espace, permettant ainsi d’amplifier la luminosité d’une galaxie située à l’arrière-plan, au-delà de l’amas. De remarquables lentilles naturelles, outils de recherche plébiscité par les astrophysiciens pour sonder l’univers lointain et tenter de cerner l’énigmatique matière noire. A moindre échelle, les étoiles sont également prisées des chercheurs, en particulier des chasseurs d’exoplanètes qui tentent de les mettre en évidence par cet effet.

Outre les amas et super-amas de galaxies où sont “entassées” des dizaines ou des centaines de galaxies, les astronomes s’intéressent aussi aux puissants quasars, nombreux dans les profondeurs de l’Univers. Ils représentent de bons candidats pour amplifier la lumière de galaxies cachées derrière eux. Mais les alignements sont plutôt rares. L’équipe de Frédéric Courvin de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) a ainsi effectué un tri sur plus 23 000 quasars recensés dans la base de données Sloan Digital Sky Survey (SDSS). Trois seulement ont été débusqués. Les quasars rayonnent violemment et surpassent souvent la luminosité de l’ensemble de la galaxie qui les héberge. Leur éclat ridiculise les centaines de milliards d’étoiles qui y sont réunies. Des monstres de lumière, forts dépensiers qui ne sont autre que des trous noirs supermassifs à l’appétit féroce. Ils engloutissent voracement tout ce qui les entoure, tout ce qui leur passe sous la main ! Un déluge de lumière qui trahit la présence d’une masse gigantesque. Les effets de lentilles gravitationnelles observables n’échappent pas à la sensibilité du télescope spatial Hubble.

Sur les images ci-dessus, on découvre de rares cas de lentilles gravitationnelles créées par de puissants quasars. Les arcs lumineux sont les lointaines galaxies déformées, situées à l’arrière-plan, derrière les quasars et leurs galaxies-hôtes.

Crédit photo : NASA/ESA/Hubble.

Tags from the story
, ,
More from X. Demeersman

En vidéo, perturbations dans les anneaux de Saturne

Vidéo fascinante des perturbations gravitationnelles de l’anneau F de Saturne, fomentées par...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *