Dawn : la montagne conique de Cérès toujours aussi mystérieuse

montagne Cérès
Montagne conique culminant à 6 km au-dessus de la surface de Cérès -- la sonde Dawn l'a photographiée le 19 août à 1 470 km d'altitude
montagne conique de Cérès

La montagne surnommée la Pyramide photographiée ici sur le limbe de Cérès, le 14 juin 2015 à 4 400 km de la surface. Le sommet culmine à environ 6 km

Dawn est entrée dans sa troisième campagne de cartographie de Cérès. Les images prises à 1 470 km d’altitude sont surprenantes. La montagne conique surnommée la Pyramide apparait toujours aussi mystérieuse.

Ces dernières semaines, on a beaucoup parlé du système Pluton-Charon, à l’occasion du survol historique de New Horizons, le 14 juillet dernier. Pendant ce temps-là, la sonde Dawn en orbite autour de Cérès depuis le 6 mars, naviguait pour descendre en altitude autour de la planète naine située plus près de nous que ne l’est Pluton. « Les images sont maintenant trois fois plus détaillées que lors de la précédente campagne de cartographie [à 3 900 km, NDLR], nous dit Marc Rayman, l’ingénieur en chef de la mission, et nous révèlent de nouveaux détails très excitants ». Dawn est désormais à 1 470 km au-dessus de la surface du corps le plus massif de la ceinture d’astéroïdes.

montagne de Cérès en 3D

Extrait de la séquence vidéo de la projection de la montagne en 3D — images issues de la précédente campagne de cartographie

Les nombreuses taches blanches qui maculent la surface de cet astre de 940 km de diamètre sont encore une énigme. Nous aurons bientôt de nouvelles images et données acquises dans le visible et l’infrarouge qui devraient permettre d’éclairer les chercheurs sur leur nature et structures. L’hypothèse du sel prend le dessus (vous pouvez toujours voter la proposition qui vous parait la plus probable). En attendant, les premières vues de cette troisième campagne d’observation nous dévoilent avec une meilleure résolution que jamais (140 m par pixel) divers paysages de Cérès. Et le plus intrigant de tous est sans aucun doute la montagne conique provisoirement surnommée la Pyramide. Culminant à plus de 6 km dans un environnement criblé de petits cratères d’impact, dans l’hémisphère sud. Pas vraiment d’ouverture à son sommet et pas de débris non plus observés à ses pieds. Les cratères sur ses pentes sont peu nombreux, ce qui suggère que cette surface est relativement récente.

Cratère Urvara

Une partie du cratère Uravara (163 km de diamètre) — image prise le 19 août à 1 470 km au-dessus de la surface

Crédit photo : NASA, JPL-Caltech, UCLA, MPS, DLR, IDA

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2015 Xavier Demeersman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *