Comètes volées à d’autres systémes solaires

Illustration de ceintures d'astéroïdes
Illustration de ceintures d'astéroïdes

Une récente étude menée par le Southwest Research Institute (SWRI) suggère qu’une partie des comètes que nous voyons et connaissons proviennent d’autres systèmes solaires.

Aux confins de notre système solaire, au-delà de la minuscule Pluton (planète naine) se promène des millions de corps glacés de petites tailles liés gravitationnellement au Soleil. Parfois, ils se bousculent et font alors une intrusion dans le système solaire interne où ils essaiment glace et poussières. Il s’agit de comètes et certains chercheurs les évaluent à plus de 400 milliards dans le vaste nuage de Oort qui ceint notre étoile.

Le Southwest Research Institute (SWRI) a réalisé des simulations informatiques de l’évolution de ces régions en marge de notre système solaire. Il apparaît que nombre de ces corps ont été volé à d’autres étoiles dans un passé lointain. Pour mieux le comprendre, il faut remonter à la formation du Soleil.

A l’instar de nébuleuses que nous observons accouchant d’étoiles, le Soleil et ses étoiles-sœurs se sont formées il y a environ 4,6 milliards d’années dans une nébuleuse qui est aujourd’hui dissipée. Des nuées de poussières entourées alors chacune d’entre elles. La simulation montre que la proximité a favorisé les échanges et les entremêlements de matières. Par conséquent, certaines de nos comètes ont pu se formés à partir d’éléments dispersés par d’autres étoiles.

Non seulement, les comètes et tous les « objets » du nuage de Oort peuvent éclairer les scientifiques sur la naissance du système solaire mais aussi livrer quelques secrets sur des étoiles de la même famille que le Soleil.

Crédit photo : NASA.

Tags from the story
, ,
More from X. Demeersman

Découvrir Mars terraformée avec Google Earth

Découvrir la planète Mars terraformée, c’est-à-dire rendue habitable, c’est possible avec le...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *