Collision de deux astéroïdes photographiée par le télescope Hubble

Le télescope spatial Hubble photographie l'évolution de la collision de deux astéroïdes récemment découverts.
Collision d'astéroïdes
Collision d'astéroïdes

Le télescope spatial Hubble photographie l’évolution de la collision de deux astéroïdes récemment découverts.

Dans notre système solaire, observer la collision de deux astéroïdes est très difficile. Ceux-ci sont beaucoup moins nombreux qu’il y a 4,5 milliards d’années et se blottissent dans la grande « ceinture d’astéroïde » qui marque la séparation entre les planètes telluriques et les gazeuses. Les chances que deux astéroïdes se rencontrent sont beaucoup plus rares qu’il y a plusieurs milliards d’années.

En parcourant le ciel, les membres de Lincoln Near-Earth Research (LINEAR) Program Sky Survey ont repéré une trainée de poussières en janvier 2010 qui, après étude, fut formée par la collision entre deux astéroïdes. En employant la grande acuité visuelle du télescope spatial Hubble, les astronomes ont obtenu des clichés en très haute résolution de cette rencontre improbable à 165 millions de kilomètres de la Terre. Les images ci-dessus montrent l’évolution et la dispersion de la matière au fil des mois.

Après recherches, il apparaît que la collision ne se serait pas produite quelques jours avant la première détection de l’objet mais plusieurs mois auparavant, voire plus d’un an avant ! L’astéroïde visible actuellement, nommé P/2010 A2, possède une queue de poussières (débris de la collision) à l’instar des comètes. Les petits grains mesurent entre un millimètre et deux ou trois centimètres. Ce sont les restes du petit astéroïde et d’une partie du plus gros, éparpillés et dispersés par le vent solaire à travers le système solaire. Les calculs suggèrent que le plus gros des deux blocs de roches mesurait 120 mètres de diamètre. Le plus petit devait avoir une taille comprise entre 3 et 5 mètres. Si toute la poussière pouvait être réunie en un seul morceau, il aurait un diamètre d’environ 20 mètres !

Les scientifiques n’ont pas encore trouvé d’explications à la forme croisée, en X des nuées de poussières dispersées après la collision.

En vidéo, évolution de la queue de poussières de l’astéroïde P/2010 A2.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=JHcTobfF74I[/youtube]

Lire aussi : « La collision de deux astéroïdes en flagrant délit photographiée par le télescope Hubble« .

Crédit photo : NASA, ESA et D. Jewitt (UCLA).

Tags from the story
, , , ,
More from X. Demeersman

Aurores australes filmées à bord d’ISS

Une courte séquence filmée le 3 janvier 2012, alors que la Station...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *