Carte lunaire en haute-résolution réalisée par la sonde spatiale Chang’e-2

Carte intégrale de la Lune
La totalité de la Lune photographiée en haute-résolution par Chang'e-2

L’agence spatiale Chinoise qui pilote la mission lunaire Chang’e-2, a publiée lundi 6 février 2012, la carte la plus précise jamais réalisée de la Lune.

La sonde spatiale Chang’e-2, lancée par la deuxième puissance mondiale le 1er octobre 2010, a collectée des centaines d’images en haute résolution de notre satellite naturel. Leur assemblage a permis de présenter la carte lunaire la plus précise jamais réalisée !

Survolant la Lune à des altitudes variables (entre 15 et 100 km), Chang’e-2 a capturé entre octobre 2010 et mai 2011, plus de 700 images avec une résolution 17 fois supérieure à son prédecesseur Chang’e-1 (lancé en 2007). Les traces des rovers américains des missions Apollo sont perceptibles.

Présentation de la carte lunaire
Présentation de la carte lunaire capturée par la mission Chang'e-2

Puisqu’on évoque les rovers des années 1970, la prochaine génération programmée pour parcourir (explorer) les plaines blanches de la Lune seront chinois et sont sur les “starting-blocks”. Certes, il n’y aura pas de Taïkonautes au volant, du moins pas pour cette mission … Nommée Chang’e-3, le lancement est prévu pour 2013. La SASTIND (State Administration of Science, Technology and Industry for National Defence) livre des images d’une résolution atteignant un mètre, de la région “Sinus Iridum”, le “Golfe des Iris” où alunira la mission.

china-new-moon-photos
La baie de l'arc-en-ciel photographié quelques jours après son arrivée en octobre 2010

Ensuite, les scientifiques chinois envisage(raie)nt une mission automatisée qui rapporterait des échantillons du sol lunaire. Peut-être en 2017.

Puis, la première mission habitée chinoise sur la Lune (et la seconde dans l’histoire de l’humanité) pourrait être prête à l’horizon 2020, un peu plus de 50 ans après les américains. Ces derniers qui ont projeté au cours de la décennie passée de nouvelles missions habitées sur notre satellite naturel, voire même l’installation de bases lunaires, sont contraints, pour le moment, d’abandonner leurs plans (restrictions budgétaires) !

Crédit photo : China Space Program.

Tags from the story

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *