Incroyable portrait de la galaxie Centaurus A par un astronome amateur

centaurusa_lrgb_120hours

L’astronome amateur Rolf Olsen a relevé le défi de réaliser une image détaillée d’un objet du ciel profond avec plus de 100 heures de pose.

Connaissez-vous Centaurus A, une galaxie un peu particulière distante d’environ 12 millions d’années-lumière de nous et de la Voie Lactée ? Même si les astrophysiciens hésitent à la classer dans la famille des géantes elliptiques ou celles des lenticulaires, cette galaxie est la plus active de notre voisinage (probable conséquence d’une récente fusion avec une galaxie spirale).

L’astronome amateur Rolf Wahl Olsen nous en livre un portrait d’une beauté à couper le souffle, réalisée de main de maître depuis son observatoire d’Auckland en Nouvelle-Zélande. Pas moins de 120 heures d’exposition étalées sur 43 nuits et une quarantaine d’heures pour le traitement furent nécessaires pour produire ce chef d’oeuvre que l’auteur qualifie de possible “plus profonde astrophoto jamais prise avec un équipement amateur” (“The deepest astrophoto ever taken with amateur equipment”). Profusion de détails dans ce paysage cosmique avec, au premier plan, des dizaines d’étoiles de notre galaxie (jusqu’à la magnitude 25 …). Outre la rainure sombre caractéristique au centre de cette galaxie géante, on découvre ses immenses extensions, halo remplies de centaines de millions d’étoiles. Des myriades de nébuleuses rosées témoignant de l’activité bouillonnante qui règne au sein de cette interpénétration de galaxies, se bousculent le long des régions côtières, nuages compressés, lèvres contre lèvres, enfantent la lumière … Sur cette image qui en compile des centaines, la sensibilité laisse entrevoir des fragments des jets de gaz émis par le trou noir supermassif central (100 millions de masses solaires). Sur les 883 amas globulaires répertoriés en orbite autour de la galaxie, Rolf Olsen en a repéré 709 … ! Songez que seuls 150 (peut-être 160) amas globulaires gravitent autour de la Voie Lactée …

709 amas globulaires repérés autour de la galaxie géante

709 amas globulaires repérés autour de la galaxie géante

Pour plus de détails sur la réalisation de cette image splendide de la galaxie du Centaure (connue aussi sous le nom de NGC 5128), rendez-vous sur le site de l’auteur.

En vidéo ci-dessous, simulation par ordinateur de collisions multiples de galaxies évoquant le même processus à l’oeuvre dans le développement de Centaurus A.

Shell galaxies formed in the context of cold dark matter (Full Length) from Kenneth Crawford on Vimeo.

Crédit photo : Rolf Olsen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *