Ancien lit de rivière martienne photographié par Mars Express

Reull Vallis large
Reul Vallis

Long fleuve asséché traversant Reul Vallis dans l’hémisphère sud de Mars.

Mars fut humide dans un passé lointain, c’est indiscutable. Sondes spatiales et robots en apportent régulièrement les preuves au fil de leurs explorations. En partie évanouies, échappées dans l’espace, de grandes quantités d’eau demeurent cependant encore enfouies dans le sol de la planète rouge. D’ailleurs, quand l’été vient dans l’hémisphère nord (ou sud), la glace se sublime et les sommets des grands volcans perdent leurs coiffe de glace.

Perspective view of Reull Vallis large

Dans la période actuelle de son histoire géologique (qui commence il y a 4,5 milliards d’années), les écoulements d’eau à l’état liquide sur Mars sont extrêmement rares. Pourtant, il n’en a pas toujours été ainsi et les nombreux lits de rivières observés montrent que l’eau courrait à sa surface il y a plusieurs milliards d’années, quand les conditions étaient plus favorables (atmosphère, pression, température).

Reull Vallis in context

A l’image de celle qui traversait Reull Vallis, photographiée ici en haute-résolution par les caméras stéréo de la sonde spatiale Mars Express. Longue de près de 1 500 km et large, par endroits, de 7 km (pour 300 m. de profondeur), cette ancienne rivière — ou plutôt fleuve — prenait visiblement naissance dans les hautes-terres de Promethei Terra (voir carte ci-dessus) pour ensuite se déverser vers l’immense bassin de Hellas (Hellas Planitia). Pour les géologues qui ont étudié ces clichés, les pentes fortes et abruptes des deux rives ont pu être creusées par le passage de débris ou gros blocs de glace charriés par les eaux boueuses du fleuve (débâcle ?). Les sillons parallèles au fond du lit de rivière corroborent cette interprétation. Cela a dû se produire au cours de l’actuelle période dite amazonienne (commencée, selon les échelles considérées, il y a 3,5 ou 1,8 milliards d’années). Le lit lui-même fut probablement creusé lors de la période dite Hesperien (Wikipedia : sur l’échelle des temps géologiques martiens, l’Hespérien désigne les époques comprises entre 3,7 et 3,2 milliards d’années avant le présent selon l’échelle de Hartmann & Neukum, mais entre 3,5 et seulement 1,8 milliard d’années selon l’échelle de Hartmann standard).

Perspective view of Reull Vallis
Cratères d’impact remplis de sédiments sur les reliefs environnants Reul Vallis

L’histoire de Reull Vallis apparait longue et complexe. Sa structure évoque à bien des égards celles rencontrées dans les régions terrestres touchées par la glaciation. Les deux planètes ont plus de points communs qu’on ne croit.

Crédit photo : ESA/DLR/FU Berlin (G. Neukum).

Tags from the story
, ,
More from X. Demeersman

Flashs lumineux dans le jet de matière de la galaxie M87

La galaxie M87, située à environ 54 millions d’années-lumière de nous, est...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *