A-t-on découvert un jumeau du Système solaire ?

Des chasseurs d’exoplanètes pensent avoir débusquer un jumeau de Jupiter gravitant autour d’un jumeau du Soleil. Ils n’excluent pas que ce système planétaire abritent des planètes rocheuses dans les parties intérieures, entre l’étoile et la géante gazeuse.

Quelques jours avant l’annonce par la NASA de la découverte de Kepler-452b, l’exoplanète qui ressemble le plus à la Terre découverte à ce jour, l’ESO rendait publique l’existence du système de HIP 11915, lequel représente, selon eux, un bon candidat dans notre quête d’un Système solaire 2.0.

L’étoile ressemble en effet beaucoup au Soleil, de par sa composition chimique, sa luminosité, son diamètre et sa masse, légèrement en deçà de celle de notre étoile. Grâce à la sensibilité et la précision du spectrographe HARPS installé au foyer du télescope de 3,6 mètres à l’Observatoire de La Silla au Chili, une équipe de chasseurs d’exoplanète qui s’intéresse aux jumeaux du Soleil pense donc avoir débusqué en orbite autour de l’un d’entre eux, un corps qui présente des caractéristiques similaires à notre Jupiter. Désigné comme il se doit, HD 154345b, celui-ci est quasiment à la même distance de son étoile que notre planète géante et gazeuse l’est du Soleil : environ 5 unités astronomiques…

Les chercheurs sont enthousiastes car nombre des planètes massives découvertes depuis 20 ans se promènent très près de leur étoile, dans les régions dites internes qui, dans le cas de notre Système solaire, sont plutôt occupées par de petites planètes rocheuses (Mercure, Vénus, Terre, Mars). Puisque plusieurs modèles supposent que ces dernières n’ont pu se développer voire accueillir de la vie, dans le cas de la Terre, que parce que Jupiter et Saturne ont été reléguées dans le Système solaire externe pour y jouer un rôle prépondérant, de par leurs masses, l’équipe est confiante quant à la découverte de jumeaux terrestres ou vénusiens autour de l’étoile HIP 11915, située dans la constellation de la Baleine (voir carte ici)… « […] nous parvenons enfin à détecter des géantes gazeuses de longues périodes semblables à celles qui peuplent notre Système solaire, a déclaré Megan Bedell (Université de Chicago), auteure principale de cette étude publiée dans la revue Astronomy and Astrophysics. Ce formidable résultat augure de la future découverte d’autres systèmes solaires. » Néanmoins, précisons que pour l’instant HD 154345b demande à être confirmée.

Illustration du jumeau de Jupiter gravitant à la même distance de son étoile (qui ressemble à la nôtre) que Jupiter par rapport au Soleil
Illustration du jumeau de Jupiter gravitant à la même distance de son étoile (qui ressemble à la nôtre) que Jupiter par rapport au Soleil

Crédit photo : ESO, L. Benassi

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2015 Xavier Demeersman
More from X. Demeersman

Curiosity a franchi la dune de « Dingo Gap »

Le 6 février, Curiosity a franchi avec succès la dune de sable...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *