L’univers observable contient au moins 10 fois plus de galaxies qu’on le pensait

Une partie du sondage Great Observatories Origins Deep Survey (GOODS) réalisé par Hubble

Une nouvelle étude estime qu’il y a 10 fois plus de galaxies dans l’univers observable qu’on ne l’estimait jusqu’à présent.

Combien y a-t-il de galaxies dans l’univers ? Environ 200 milliards répondaient jusqu’à aujourd’hui les astronomes qui ont extrapolé leur population à partir des sondages du ciel profond réalisés par Hubble — les premiers datent du milieu des années 1990. Un chiffre énorme, n’est-ce pas ?… mais il est en réalité sous-estimé. En effet, une nouvelle étude basée sur les observations du télescope spatial, le Ultra Hubble Deep Field, et de nouveaux modèles mathématiques, estime qu’elles sont au moins 10 fois plus nombreuses ! Cela ferait donc plus de 2.000 milliards de galaxies réparties dans l’univers observable.

Bien sûr, toutes ces galaxies n’ont pas la même taille ni la même masse. Un grand nombre d’entre elles (90 %) restent très difficiles à appréhender, car ce sont des galaxies naines. Elles sont petites et pâles et relativement peu chargées d’étoiles. Beaucoup sont tapies dans les confins de l’univers. Plus on regarde loin et remonte le temps, plus elles sont nombreuses. Ce sont elles qui par coalescence vont former au fil du temps des structures plus grandes comme la Voie lactée. Le même scénario s’est réalisé partout ailleurs si bien que ces galaxies naines sont beaucoup moins nombreuses aujourd’hui qu’à l’aube de l’univers.

Nous sommes encore un peu myopes et il faudra compter sur la nouvelle génération de télescopes comme le JWST (lancement prévu en 2018) pour pouvoir mieux les discerner. « Cela dépasse l’entendement que plus de 90 % des galaxies dans l’univers n’ont pas encore été étudiées, a déclaré Christopher Conselice, de l’université de Nottingham, et principal auteur de l’étude publiée dans The Astrophysical Journal. Qui sait quelles sont les propriétés intéressantes que nous trouverons lorsque nous découvrirons ces galaxies avec les futures générations de télescopes ? »

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2016 Xavier Demeersman

2 Comments

  • manchon dit :

    Et moi, er moi, et moi.
    Comment voulez vous qu’il n’y ait pas d’autres mondes habités, certains plus en avance que nous.

  • Albrieux F dit :

    AFVLS

    S, nous devons, nous situer, dans cet univers visible , en le schématisant en 3 dimensions ,ou serait placé notre Galaxie dans ce volume ? (comme notre étoile, le soleil se situe en périphérie de la voie lactée)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *